Vente de 24 Rafale: Le contrat avec le Qatar a été officiellement signé

DIPLOMATIE Le Président français a assisté à la signature officielle du contrat de vente de 24 avions de combat au petit émirat…

Vincent Vantighem

— 

Merignac, le 4 mars 2015. François Hollande et Jean-Yves Le Drian assistent à une présentation du Rafale.
Merignac, le 4 mars 2015. François Hollande et Jean-Yves Le Drian assistent à une présentation du Rafale. — Caroline Blumberg / POOL / AFP

C’est un contrat à 6,3 milliards d’euros qui vient d'être paraphé. Le contrat de vente de 24 avions de combat Rafale au Qatar a été signé officiellement lundi à Doha en présence du président français François Hollande et de l'émir du Qatar, cheikh Tamim ben Hamad Al-Thani.

Les faits: Hollande confirme la vente de 24 Rafale

Accompagné des ministres des Affaires étrangères, Laurent Fabius, et de la Défense, Jean-Yves Le Drian, François Hollande a officialisé la vente de 24 avions de combat Rafale –six en version biplace, 18 en version monoplace– par le groupe Dassault Aviation au petit émirat gazier. Montant de la facture: 6,3 milliards d’euros. 

Le contrat a été signé par le PDG de Dassault Aviation Eric Trappier et, pour l'Etat du Qatar, par le général Ahmad al-Malki qui a supervisé les négociations sur cette acquisition.

La crise au Yémen également au programme

Lors de cette visite de quelques heures, il doit s'entretenir avec l'émir du Qatar, cheikh Tamim ben Hamad Al-Thani, avant de s'envoler pour l'Arabie saoudite où il sera mardi l'invité d'honneur d'un sommet du Conseil de coopération du Golfe (CCG).


Avec cheikh Tamim, outre le Rafale, François Hollande évoquera les multiples crises qui secouent la région, à commencer par le conflit au Yémen, pays voisin du Qatar.