Une Gambienne de 12 ans naufragée écrit une lettre aux futurs migrants

AFRIQUE L'enfant a perdu une grande partie de sa famille dans un naufrage il y a quelques jours...

N.Beu. avec AFP

— 

Des migrants survivants arrivent au port de Catane, en Sicile, le 20 avril 2015
Des migrants survivants arrivent au port de Catane, en Sicile, le 20 avril 2015 — ALBERTO PIZZOLI AFP

Une Gambienne de 12 ans, qui a survécu à un naufrage en Méditerranée dans lequel sa famille a disparu avec quelque 400 migrants, a écrit une lettre implorant les autres candidats au voyage de renoncer, a raconté mercredi l'organisation qui l'a prise en charge.

Selon cette organisation, la «Communauté pape Jean XXIII», l'adolescente a demandé elle-même à ce que cette lettre soit diffusée après l'avoir écrite dans un cahier qui lui avait été donné pour l'aider à exprimer ses émotions. «Je viens de Gambie. J'ai traversé la mer pour venir en Italie. Beaucoup de gens sont morts, mes meilleurs amis, et mes sœurs et mes frères sont morts dans la vague», y explique-t-elle. «J'ai vu beaucoup de choses dont je ne peux pas parler. Tout ce que je peux dire, c'est de prévenir les gens qui veulent venir: ne venez pas s’il vous plaît, mes frères et sœurs, parce que c'est dur de dire au revoir.»

Cette jeune Gambienne a débarqué le 14 avril à Reggio de Calabre (sud) avec près de 150 autres survivants du naufrage. Selon les premiers éléments de l'enquête, ses parents avaient embarqué en Libye avec son frère dans la cale du bateau, et avaient payé plus cher pour qu'elle et sa sœur aînée voyagent sur le pont. Quand le bateau a chaviré le 12 avril, probablement à la suite d'un mouvement de foule à l'arrivée d'un cargo dépêché par les secours, l'aînée a sauvé la plus jeune mais y a laissé la vie. Une semaine plus tard, un autre naufrage dans des conditions similaires a fait près de 750 morts.