Indonésie: L'appel de Serge Atlaoui pour éviter l'exécution aurait été rejeté

PEINE DE MORT C'est l'information donnée par plusieurs médias locaux...

20 Minutes avec AFP

— 

Serge Atlaoui.
Serge Atlaoui. — Tatan Syuflana/AP/SIPA

L'appel de Serge Atlaoui pour éviter son exécution a été rejeté par le tribunal administratif de Jakarta, selon le Jakarta Post et l'édition locale de CNN.

Lire le portrait de Serge Atlaoui

Condamné en 2007 pour un trafic de drogue qu'il a toujours nié, Serge Atlaoui conteste l'absence de motivation dans le rejet de son recours en grâce par le président indonésien, Joko Widodo. Un recours avait été rejeté en première instance, avant que le Français ne fasse appel.

Sourd aux pressions diplomatiques

Mais ce mardi, le le porte-parole du parquet, Tony Spontana, a affirmé que la procédure pour l'étude du recours allait prendre encore «au moins deux semaines», ajoutant que si le nouveau recours était rejeté, l'Indonésie n'attendrait «pas trop longtemps» pour exécuter le Français

Serge Atlaoui, 51 ans, a été retiré au dernier moment de la liste des neuf condamnés à mort, parmi lesquels huit étrangers -- d'Australie, du Brésil, des Philippines et du Nigeria - et un Indonésien, qui devraient être fusillés dans la nuit de mardi à mercredi. Les autorités avaient invoqué le recours en cours du Français, pour lequel aucune date n'a été fixée pour le moment.

Intransigeant sur la peine de mort pour les condamnés à mort pour trafic de drogue, le président indonésien est resté sourd à toutes les pressions diplomatiques contre l'application de la peine capitale et indifférent à tous les appels à la clémence.