Des émeutes et des pillages secouent Baltimore

ETATS-UNIS Les violences suivent l'enterrement d'un jeune Afro-Américain décédé après son arrestation par la police...

P.B. avec AFP

— 

Sept policiers ont été blessés dans des émeutes à Baltimore, le 27 avril 2015.
Sept policiers ont été blessés dans des émeutes à Baltimore, le 27 avril 2015. — P.SEMANSKY/AP/SIPA

EN DIRECT. Suivez la situation à Baltimore

Une nouvelle mort a remis le feu aux poudres. La ville de Baltimore est actuellement secouée par de violentes émeutes, qui surviennent juste après les funérailles de Freddie Gray, un jeune Noir de 25 ans mort dans des circonstances encore obscures après son arrestation par la police.

Plusieurs bâtiments et voitures de police ont été détruits par les flammes. En début de soirée, lundi, le gouverneur du Maryland a finalement déclaré l'état d'urgence. Jusqu'à 5.000 gardes nationaux vont être déployés pour ramener l'ordre.

Selon les autorités, une trentaine de casseurs ont été arrêté et quinze policiers blessés. L'un d'entre eux était inconscient, selon un porte-parole de la police de la ville, Eric Kowalczyk.

Des gangs impliqués

Le groupe de manifestants «refuse de suivre nos ordres de dispersion», a expliqué la police sur son compte Twitter, évoquant des manifestants «très agressifs et violents», munis de «bâtons, de briques, et d'autres armes». Les manifestants ont détruit plusieurs voitures de police et pillé un magasin dans le nord de la ville, a-t-elle précisé.

Au moment où les funérailles avaient commencé, la police de Baltimore avait annoncé avoir reçu une «menace crédible»: plusieurs gangs locaux auraient «noué un partenariat pour ''éliminer'' des policiers».

Freddie Gray est décédé le 19 avril des suites d'une fracture des vertèbres cervicales, une semaine après son interpellation à Baltimore, qui compte plusieurs quartiers sensibles. Ce décès est le dernier d'une série de bavures qui ont ravivé les tensions raciales ces derniers mois aux Etats-Unis.