Séisme au Népal: Même à distance, vous pouvez retrouver vos proches

CATASTROPHE «20 Minutes» fait le tour des moyens mis à disposition pour retrouver vos proches au Népal...

W.M.
— 
Capture d'écran Google.
Capture d'écran Google. — 20 Minutes

Les recherches se poursuivent au Népal ce lundi sur le terrain mais aussi sur Internet. Les bilans provisoires font état de 3.200 morts, quarante-huit heures après le séisme de magnitude 7,8. Bon nombre de Français sont encore sans nouvelle de leurs proches. Quelques moyens sont à leur disposition pour les retrouver à distance.

EN VIDEO: L'avalanche de l'Everest au Népal a été filmée

La cellule de crise du Quai d’Orsay

Depuis samedi, le centre de crise du ministère des Affaires étrangères a traité «plus de 7.000 appels, contribuant à localiser sains et saufs 500 de nos compatriotes». Un numéro a été mis à disposition: 01.43.17.56.46. Selon le Quai d’Orsay, le nombre de touristes et d’alpinistes français au Népal est élevé en cette saison.

Un outil de recherche sur Google

Google a mis en place une page de recherche pour trouver à distance des personnes disparues dans le tremblement de terre. L’outil fonctionne en renseignant le nom de la personne. Mais un espace est aussi ouvert pour les personnes qui auraient des informations sur des disparus. Il est possible aussi de faire ces requêtes via des SMS. Il faut taper «search <[nom de la personne]>» et l’envoyer au +91-97-73-30-00-00 si vous vous trouvez au Népal ou en Inde. Depuis les Etats-Unis, il faut envoyer le message au +1 650-800-3978.

Les réseaux sociaux

Sur Twitter, les recherches peuvent être suivies en temps réel avec les bons hashtags: #NepalEarthquake, #Nepal ou #NepalQuake

Des appels à témoin sont aussi régulièrement diffusés

MISSING French woman, Nadine Chevreuil, in Annapurna. Contact @APifarely #NepalEarthquake #NepalQuake pic.twitter.com/L2vHzWpkst
— infos140 (@infos140) April 27, 2015

Sur Facebook, une page dédiée aux catastrophes permet de prévenir ses proches que l’on se trouve en sécurité.

Les familles peuvent aussi recherche sur cette liste des étrangers qui se trouvaient dans la région du Langtang.

Une plateforme digitale humanitaire

Autre source d’information très utile, cette plateforme d’échange digitale humanitaire lancée l’été dernier par l’ONU dans le but d’échanger les données des agences humanitaires pour mieux coordonner leur action. De nombreuses données, échangées par les organisations humanitaires, sont publiques et permettent au public de suivre les recherches.

>> Vos proches se trouvent au Népal? Vous êtes sur place? Contactez-nous via contribution@20minutes.fr