Les aéroports italiens au bord du chaos

Sa. C. avec AFP

— 

L'Etat italien a officiellement lancé vendredi un appel d'offres pour le rachat et la privatisation de la compagnie aérienne Alitalia, prévoyant la cession de la totalité de sa participation (49,9%) dans cette entreprise en grave difficulté financière.
L'Etat italien a officiellement lancé vendredi un appel d'offres pour le rachat et la privatisation de la compagnie aérienne Alitalia, prévoyant la cession de la totalité de sa participation (49,9%) dans cette entreprise en grave difficulté financière. — Jack Guez AFP/Archives

Une double grève pour un double mécontentement. Les aiguilleurs du ciel italien sont en grève, mardi, en même temps que les hôtesses et stewards de la compagnie aérienne Alitalia. Leur mouvement a entraîné l'annulation de près de 400 vols nationaux et internationaux et fait redouter le chaos dans les aéroports italiens.

Car en plus des passagers habituels, quelque 7.000 supporters du Milan AC sont en partance pour la finale de la Ligue des champions, à Athènes au cours de laquelle leur club rencontrera Liverpool. L'autorité de la navigation aérienne redoute des débordements dans les aéroports de Milan/Malpensa et Rome/Fiumicino s’ils devaient être cloués au sol et privés de match.

Huit heures d'immobilisation


La grève des aiguilleurs du ciel, qui réclament des augmentations de salaires, est prévue de 10h à 18h. Tout comme celle des hôtesses et stewards d'Alitalia en grève pour le renouvellement de leur convention collective.

Mais l'agitation sociale dans la compagnie italienne, menacée de faillite et en voie de privatisation, a déjà conduit lundi soir à l'annulation à la dernière minute de 32 vols en partance de l'aéroport romain de Fiumicino.

La police a notamment dû intervenir dans la soirée pour contrôler la colère de plusieurs centaines de passagers d'Alitalia furieux de l'annulation de leur vol à destination de Buenos Aires.

Air France et British Airways, entre autres, ont annoncé l'annulation de quelques vols vers ou à partir de l'Italie mardi. La compagnie aérienne allemande Lufthansa va annuler mardi 80 vols en provenance ou à destination de l'Italie à cause de la grève des aiguilleurs du ciel dans la Péninsule, selon un bilan révisé.
Au total, la compagnie allemande va supprimer un tiers des vols prévus aujourd'hui avec l'Italie, a indiqué un porte-parole. Environ 5.000 passagers sont concernés.

De son côté, la compagnie grecque Olympic Airways avait prévu de faire décoller ses avions d'Italie avant l'heure prévue pour la grève.
Les aiguilleurs du ciel ont déjà posé un autre préavis de grève de quatre heures pour les après-midi des 4 et 25 juin prochains.