Génocide arménien: François Hollande et Vladimir Poutine présents à Erevan

DIPLOMATIE L'Arménie célèbre vendredi le 100e anniversaire du génocide de 1915 perpétré par les Turcs ottomans...

A.-L.B. avec AFP

— 

François Hollande et Vladimir Poutine, le 6 février 2015.
François Hollande et Vladimir Poutine, le 6 février 2015. — Alexander Zemlianichenko/AP/SIPA

L'Arménie célèbre vendredi le 100e anniversaire du génocide de 1915 perpétré par les Turcs ottomans, au lendemain de la canonisation par l'Eglise arménienne des 1,5 million de morts dans ces massacres et malgré les critiques de la Turquie qui rejette le terme de génocide.

Génocide arménien: Cinq dates pour comprendre ce qui s’est passé il y a 100 ans

Parmi les centaines de milliers de personnes attendues ce vendredi à une cérémonie commémorative à Erevan, figurent les présidents russe Vladimir Poutine et français François Hollande.

Résolution à l'ONU

Jeudi, le président français a annoncé qu'il allait «parler» ce vendredi à Vladimir Poutine d'un projet de résolution devant le conseil de sécurité de l'ONU permettant la destruction des bateaux de trafiquants de migrants en Méditerranée.

«Il ne s'agit pas de refaire une intervention», comme celle décidée en 2011 en Libye mais «de faire en sorte que des trafiquants ne puissent pas conduire à la mort un certain nombre de personnes», a expliqué François Hollande.

L'intervention militaire internationale de 2011, qui avait conduit à la chute du régime de Mouammar Kadhafi, a laissé un goût amer à la Russie. Pour Moscou, cette opération avait outrepassé le cadre de la résolution de l'ONU.

Un diplomate français a estimé que «l'obstacle» à l'adoption d'une telle résolution par le conseil de sécurité, c'est «aujourd'hui Poutine».