Anggun demande au président indonésien de gracier Serge Atlaoui

INDONÉSIE La chanteuse en appelle aux «valeurs d'humanisme» du chef d'Etat...

20 Minutes avec AFP
— 
La chanteuse Anggun au World Music Awards, à Monaco, en mai 2014.
La chanteuse Anggun au World Music Awards, à Monaco, en mai 2014. — VILLARD/NIVIERE/SIPA

Elle fait entendre sa voix sur le terrain diplomatique. Mercredi, Anggun a adressé une lettre au président indonésien pour lui demander de gracier Serge Atlaoui, le Français condamné à mort à Jakarta pour trafic de drogue.

Pourquoi la diplomatie française a peu de chance de faire plier l'Indonésie

«Je sais à quel point les Indonésiens sont sensibles aux ravages de la drogue dans le pays et la région, et je ne peux que m'associer à leur légitime indignation à ce sujet. Mais je suis également convaincue que la peine de mort n'est en aucune façon une solution pour faire baisser la criminalité ou de nous protéger des maux qui rongent notre société», écrit la chanteuse née en indonésienne naturalisée française il y a quinze ans.

«Mon cœur saigne (...) alors que l'Indonésie est un pays tellement tolérant»

«En Europe, l'Indonésie est dorénavant associée à un pays qui condamne des hommes à la mort. Mon cœur saigne à l'idée que c'est cette image qui est ainsi envoyée au monde alors que l'Indonésie est un pays tellement ouvert, tolérant et fraternel», déplore la chanteuse qui est très connue en Indonésie depuis le début de sa carrière, il y a une trentaine d’année et officiait l'an passé en tant que jurée dans Indonesia’s Got Talent.

«Je fais appel aux valeurs d'humanisme qui jalonnent votre combat personnel et la fille de Java que je suis vous implore d'accorder à Serge Atlaoui une grâce présidentielle», conclut l’artiste. De son côté, François Hollande a «lancé un appel» mercredi, à l’Indonésie, pour que le Français ne soit pas executé.