Un drone radioactif découvert sur le toit du Premier ministre japonais

MONDE Shinzo Abe n'étant pas présent au moment où l'engin s'est invité sur le toit...

20 Minutes avec AFP

— 

Le drone retrouvé sur le toit de la résidence officielle du Premier ministre japonais, le 22 avril 2015 à Tokyo.
Le drone retrouvé sur le toit de la résidence officielle du Premier ministre japonais, le 22 avril 2015 à Tokyo. — /NEWSCOM/SIPA

Un petit drone a été découvert ce mercredi sur le toit de la résidence officielle du Premier ministre japonais Shinzo Abe à Tokyo, selon les médias locaux.

La police de Tokyo s'est refusée à tout commentaire dans l'immédiat. Toutefois des dizaines de policiers se sont déployés sur le toit du bâtiment abritant les bureaux de Shinzo Abe, selon des images aériennes de la chaîne de télévision publique NHK.

Un engin radioactif?

L'engin motorisé de 50 centimètres a été retrouvé en milieu de matinée au sommet de cet immeuble de verre moderne de cinq étages, connu sous le nom de « Kantei », en plein coeur de la capitale nippone, ont indiqué les médias.

La police n'a pas trouvé d'explosif sur ce drone mais l'appareil est équipé d'une caméra. Il transportait une bouteille en plastique et, semble-t-il, une fusée de détresse, a précisé la NHK. Selon l'agence de presse Reuters, le logo symbolisant la radioactivité a aussi été trouvé sur l'engin volant. Après analyse, la présence de radioactivité aurait bien été confirmée mais à des doses trop minimes pour présenter un danger pour l'homme.

Shinzo Abe était absent au moment de l'incident. Il participe mercredi à une conférence Asie-Afrique en Indonésie. L'usage des drones est de moins en moins rare au Japon, notamment pour la photographie aérienne, et n'est sujet, pour le moment, à aucune restriction légale.