Nigeria: Le gin artisanal soupçonné d'être à l'origine de la mort de 18 personnes

MONDE Les victimes présentaient des maux de tête, des pertes de connaissance et des troubles de la vue avant de décéder...

20 Minutes avec agences

— 

Le siège de l'OMS à Genève le 7 novembre 2005
Le siège de l'OMS à Genève le 7 novembre 2005 — Fabrice Coffrini AFP

Un empoisonnement à l'éthanol, contenu dans un gin de fabrication artisanale, serait la cause de la mort de 18 personnes la semaine dernière dans le sud-ouest du Nigeria, ont indiqué, ce lundi, les autorités sanitaires locales.

Pour faire la lumière sur la maladie mystérieuse, Dayo Adeyanju, le responsable de la santé publique de l'État d'Ondo a indiqué avoir ordonné des «tests toxicologiques complémentaires sur les survivants». Cela alors que des experts de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) avaient, en premier lieu ce dimanche, évoqué une contamination aux herbicides.

Aucun lien avec le virus Ebola

Dans le détail, les premières analyses ont permis d'écarter toute explication de type viral, notamment un foyer du virus Ebola, alors que les autorités elles-mêmes avaient fait état dans un premier temps d'une «mystérieuse maladie».

Selon le responsable, l’enquête a révélé que cinq des victimes (de la maladie mystérieuse) avaient ingurgité un gin artisanal mélangé avec des herbes. Il ajoute: «Trois d'entre elles sont mortes et les deux autres sont en observation.»

Au total, 23 personnes avaient été intoxiquées en début de semaine dernière, dont 18 ont succombé, dans la ville d'Ode-Irele. Les victimes avaient présenté des maux de tête, des pertes de connaissance et des troubles de la vue, et étaient décédées dans les 24 heures.