Irak: L'ex-numéro 2 du régime de Saddam Hussein très probablement mort

MOYEN-ORIENT Le corps d'un homme qui pourrait être Ezzat Ibrahim al-Douria été remis ce lundi au gouvernement irakien...

20 Minutes avec AFP

— 

L'ex-vice-président irakien, Ezzat Ibrahim al-Douri, en 2002.
L'ex-vice-président irakien, Ezzat Ibrahim al-Douri, en 2002. — Jassim Mohammed/AP/SIPA

Dans le jeu de cartes identifiant les responsables du régime de Saddam Hussein les plus recherchés, il était le roi de trèfle. Le corps d'un homme étant très probablement l'ancien numéro deux du régime du raïs a été remis ce lundi par un groupe paramilitaire appelé Brigade Hezbollah au gouvernement irakien.

Des tests ADN doivent néanmoins être encore conduits par les autorités de Bagdad pour confirmer officiellement la mort d'Ezzat Ibrahim al-Douri, vice-président du régime renversé il y a douze ans. Cela constituerait une victoire symbolique pour le gouvernement.

Donné pour mort à plusieurs reprises

Cet ex-dirigeant, septuagénaire, a été donné pour mort à plusieurs reprises depuis le renversement de Saddam, mais il s'est ensuite exprimé par le biais de messages audio et vidéo. Son arrestation a été aussi annoncée maintes fois, toujours à tort.

L'homme suspecté d'être Douri a été tué dans des combats vendredi matin dans la région de Tikrit (nord), puis ramené vendredi soir dans la capitale irakienne. Dans sa dernière vidéo mise en ligne en juillet 2014, l'ex-dirigeant avait qualifié de «héros» les djihadistes de l'organisation de l'Etat islamique, qui se sont emparés à partir de juin 2014 de larges pans de l'Irak avec le soutien de certains anciens caciques du régime de Saddam.