Une Kenyanne et un Ethiopien remportent un marathon de Boston sans incident

ETATS-UNIS Il s'agit de la seconde course depuis les attentats de 2013...

P.B.

— 

L'Ethiopien Lelisa Desisa, vainqueur de l'édition 2015 du marathon de Boston.
L'Ethiopien Lelisa Desisa, vainqueur de l'édition 2015 du marathon de Boston. — C.KRUPA/AP/SIPA

Une édition à la normalité rassurante Deux ans après l'attaque à la bombe qui avait coûté la vie à trois personnes, le marathon de Boston s'est déroulé sans incident, lundi. Chez les femmes, la Kenyanne Caroline Rotich s'est imposée en 2h24'55. Chez les hommes, l'Ethiopien Lelisa Desisa a remporté sa seconde victoire après celle de 2013, en 2h09'17.

Les autorités sont restées en alerte maximale plusieurs heures. En 2013, les deux bombes déposées par les frères Tsarnaev avaient explosé environ deux heures après l'arrivée du vainqueur.

Tsarnaev reconnu coupable

Du côté du procès, Djokhar Tsarnaev a été reconnu coupable de le trentaine de chefs d'accusation retenus contre lui le 9 avril. Une seconde phase du procès s'est ouverte pour décider de sa condamnation. Obtenir la peine de mort pour le procureur ne sera pas une mission facile: il doit convaincre le jury à l'unanimité et prouver que l'accusé est «le pire du pire».

Les avocats de Djokhar Tsarnaev tentent, eux, de convaincre les 12 jurés que son frère aîné, Tamerlan était le cerveau derrière les attaques et que le cadet, âgé de 19 ans à l'époque, était «influençable».