L'Union européenne dénonce les exécutions de chrétiens en Libye

REACTION L'UE déplore la volonté de Daesh de « créer des divisions religieuses »...

20 Minutes avec AFP

— 

Des drapeaux de l'Union européenne et des pays membres devant le siège du parlement européen à Strasbourg, en 2014
Des drapeaux de l'Union européenne et des pays membres devant le siège du parlement européen à Strasbourg, en 2014 — Patrick Hertzog AFP

L'Union européenne a dénoncé lundi de nouvelles « attaques terroristes », après l'exécution sommaire en Libye d'au moins 28 chrétiens présentés comme des Éthiopiens, dans une vidéo diffusée par le groupe Etat islamique.

Cela « démontre une nouvelle fois que rien n'arrête les terroristes dans leur volonté de créer des divisions religieuses », a affirmé dans un communiqué un porte-parole du service diplomatique de l'UE.

Mais « ce n'est pas un choc des civilisations, ce n'est pas un combat entre l'islam et l'Occident. C'est un détournement criminel d'une noble religion pour perpétrer des attaques terroristes dans le cadre d'une lutte pour le pouvoir », a-t-il ajouté.

Lutter contre « les racines des problèmes »

Le groupe Etat islamique (EI) a diffusé dimanche une nouvelle vidéo qui menace les chrétiens en montrant l'exécution sommaire d'au moins 28 hommes, présentés comme des Éthiopiens, par des jihadistes en Libye.

« L'Union européenne se tient au côté d'un nombre croissant de pays africains qui combattent le terrorisme et la radicalisation », a-t-il ajouté en évoquant le soutien de l'UE à la lutte antiterroriste dans le Sahel et la Corne de l'Afrique, ainsi que son aide au développement pour lutter contre les « racines de ces problèmes ».

« Nous allons intensifier nos efforts pour travailler avec les gouvernements africains et les organisations régionales », a-t-il ajouté en rappelant la réunion annuelle mercredi prochain entre la Commission européenne et la Commission de l'Union africaine.