Vol MH370: Les recherches vont être étendues si rien n'est retrouvé

MONDE Aucun débris n'a jamais été retrouvé malgré d'intenses recherches...

M.P. avec AFP
— 
Un avions de surveillance japonais cherchant le 1er avril 2014 sur les eaux du Pacifique des débris du vol MH 370 Kuala Lumpur-Pékin de Malaysia Airlines disparu des radars le 8 mars avec 239 personnes à bord
Un avions de surveillance japonais cherchant le 1er avril 2014 sur les eaux du Pacifique des débris du vol MH 370 Kuala Lumpur-Pékin de Malaysia Airlines disparu des radars le 8 mars avec 239 personnes à bord — Paul Kane POOL

Plus d'un an après la disparition du vol MH370, les recherches se poursuivent. En effet, il a été annoncé ce jeudi que la zone de recherches sous-marine prospectée pour retrouver l'avion de Malaysia Airlines va être doublée si rien n'est retrouvé dans les opérations actuelles, ont indiqué jeudi des responsables de Malaisie, d'Australie et de Chine.



L'accident le plus mystérieux de l'histoire aéronautique

La zone prospectée dans l'océan Indien va être étendue à 120.000 kilomètres carrés si les recherches en cours n'aboutissent à aucun résultat, indique un communiqué de responsables de ces trois pays à l'issue d'une réunion à Kuala Lumpur, d'où était parti l'avion.

Environ 60% d'une zone où l'avion est supposé s'être écrasé -- déterminée par des signaux satellites indiquant que le Boeing s'est abîmé dans le sud de l'océan Indien -- a déjà été prospectée dans le cadre des recherches. Le doublement de la zone scrutée actuellement pourrait nécessiter une année supplémentaire de recherches, compte tenu des difficultés liées à l'isolement de la zone et aux conditions climatiques, ont indiqué les trois responsables.

Disparition du vol MH370: Pourquoi la thèse de l’accident est sérieusement remise en cause

L'avion, qui devait relier Kuala Lumpur à Pékin, avait disparu le 8 mars 2014 avec 239 personnes à bord. Il a été officiellement considéré qu'il s'agissait d'un accident par les autorités, bien qu'aucune piste étayée ne permette d'expliquer sa disparition. Il s'agit de l'accident le plus mystérieux de l'histoire aéronautique. Les autorités n'ont d'ailleurs aucune certitude sur le trajet réel de l'avion, ce qui a laissé toutes les théories du complot les plus folles prospérer.



L'explication la plus crédible avancée jusqu'ici par les responsables de l'enquête est qu'une brusque chute du niveau de l'oxygène au sein de l'appareil a rendu l'équipage et les passagers inconscients. L'avion aurait continué de voler en pilotage automatique, jusqu'à sa chute en mer, faute de carburant.