La première dame nord-coréenne réapparait enfin

COREE DU NORD La femme de Kim Jong-un n'était pas apparue en public depuis 2014...

D.B.

— 

La première dame de Corée du Nord et son mari Kim Il-Sung, le 13 avril 2015.
La première dame de Corée du Nord et son mari Kim Il-Sung, le 13 avril 2015. — Yonhap News/NEWSCOM/SIPA

Elle jouait des Arlésiennes depuis trop longtemps. La Première dame de Corée du Nord qui n'était pas apparue en public depuis 2014, est enfin revenue sur le devant de la scène lors des cérémonies célébrant l'anniversaire de la naissance du fondateur du régime communiste, Kim Il-Sung, ont rapporté mardi les médias officiels.

Souriante, portant une sorte d'alliance, Ri Sol-Ju se tenait aux côtés de son mari, Kim Jong-Un, lors d'un match de football masculin dans le Stade Kim Il-Sung, selon l'agence d'Etat KCNA. Les médias officiels se sont empressés de diffuser ces images.

Une histoire étrange

Il faut dire que l'histoire de cette femme intrigue. Tout d'abord par son profil, car c'est une ancienne musicienne de l'orchestre nord-coréen Unhasu. Véhiculant une image de modernité, elle s'est toujours présentée lors de ses sorties officielles habillée à l'occidentale,  tandis que les autres femmes sont vêtues d'un costume traditionnel coréen ou d'un uniforme communiste. Son existence est d'abord restée cachée jusqu'en juillet 2011. On ne sait pas non plus si elle a eu un enfant avec Kim Jong-un ou pas. Son absence de la scène médiatique depuis l'an dernier avait laissé place à toutes les spéculations.

Sa sortie s'explique sans doute par les récentes déclarations de son mari qui a déclaré son souhait de recruter des  femmes d'agrément, pour le «divertir» par des chants ou des danses. Et plus si affinités.