Instagram: Un gendarme texan sanctionné pour une photo avec Snoop Dogg

ETATS-UNIS Le sergent Billy L. Spears va devoir consulter un psychologue...

20 Minutes avec agences

— 

Logo de l'application Instagram
Logo de l'application Instagram — Tom Dymond/ rex / Sipa

Et dire qu'il n'est même pas à l'origine du cliché... Voici trois semaines, en marge du festival culturel South by Southwest à Austin, la capitale du Texas (Etats-Unis), le state trooper Billy L. Spears a eu le tort d'accepter de prendre la pose aux côtés du sulfureux Snoop Dogg, à la demande du rappeur-star des années 1990.

Bien mal lui en a pris puisque peu de temps après la diffusion du cliché sur Instagram, le gendarme s'est vu rappeler à l'ordre par sa direction. Dans un courrier qui lui a été remis en main propre, celle-ci expose sa version des faits: «alors qu'il travaillait, le gendarme Spears a pris une photo avec une personnalité connue pour ses antécédents judiciaires, notamment de nombreuses arrestations liées à la drogue. (...) Une incompétence qui nécessite un suivi psychologique».

«Tout le monde ne lit pas la presse people»

Sur la photo prise par l'attaché de presse de Snoop Dogg, le malheureux gendarme apparaît pourtant aussi stoïque qu'insensible à la notoriété de son voisin. Mais l'image de la gendarmerie aurait pourtant été écornée par l'attitude de l'officier, aux dires de ses supérieurs. «Tout le monde ne lit pas la presse people», rappelle pourtant l'avocat de Spears, qui insiste sur le fait que l'agent ne connaissait pas le lourd passif du rappeur.

Grand vainqueur de cette affaire relayée par Slate: Snoop Dogg, qui s'est attiré quelque 18.000 likes pour ce post voué à ironiser sur sa présence aux côtés des forces de l'ordre. Celui-ci pourrait continuer de parfaire son image de rebelle si un autre cliché pris à cette même occasion, où on le voit cette fois aux côtés d'une policière, venait également à inquiéter cette dernière.