Mort de Walter Scott: La famille somme la police américaine de rendre des comptes

ETATS-UNIS Les forces de l'ordre américaines sont accusées dans des drames similaires d'abuser de la force létale et de racisme...

M.C. avec AFP

— 

Manifestation en hommage à Walter Scott, un homme noir abattu par un policier blanc, à Charleston (Caroline du Sud), le 9 avril 2015.
Manifestation en hommage à Walter Scott, un homme noir abattu par un policier blanc, à Charleston (Caroline du Sud), le 9 avril 2015. — David Goldman/AP/SIPA

«Les policiers doivent penser à deux fois avant de se servir de leurs armes à feu et d'abattre des gens.» Le frère de Walter Scott, l'homme noir abattu de cinq balles par un policier blanc en Caroline du Sud, dans le sud-est des Etats-Unis, a réclamé des comptes jeudi à la police, accusée dans des drames similaires d'abuser de la force létale et de racisme.

Dans une vidéo filmée par un particulier et révélée mardi soir, on voit le policier, Michael Slager, 33 ans, abattre Walter Scott, 50 ans, qui tente de s'enfuir en courant. Le policier tire à huit reprises, touchant la victime cinq fois. Le policier venait d'arrêter Walter Scott pour un simple contrôle routier. Les deux hommes ont ensuite eu une altercation, a raconté mercredi le témoin qui a filmé la scène.

«Multiples blessures par balles dans le dos» de la victime

Devant des images aussi accablantes, le policier a été arrêté et inculpé pour meurtre trois jours après le drame puis renvoyé des forces de l'ordre. Un fait extrêmement rare aux Etats-Unis où, le plus souvent, les policiers ne sont même pas poursuivis, comme cela s'est produit à Ferguson après la mort de Michael Brown, un Noir de 18 ans tué l'été dernier par le policier Darren Wilson, qui ne sera pas jugé.

La South Carolina law enforcement division (Sled), police de l'Etat chargée de l'enquête, a indiqué jeudi que ses équipes intervenues peu après l'incident fatal avaient relevé des «incohérences» et fait part de leurs «inquiétudes», citant en exemple les «multiples blessures par balles dans le dos de M. Scott». La Sled a également rendu publique jeudi la vidéo de quatre minutes filmée par la voiture de police conduite par Michael Slager.

Des manifestations pacifiques ont été organisées mercredi à North Charleston, ainsi qu'une veillée en hommage à Walter Scott, père de quatre enfants, dont les funérailles sont prévues samedi.