Allemagne: Un Israélien battu à mort et défiguré à Berlin

FAITS DIVERS La police berlinoise indique que l’identification n’est pas encore achevée et est compliquée par la gravité des blessures infligées au visage de la victime…

20 Minutes avec AFP

— 

Le corps a été retrouvé dans les ruines d'une églie non loin de l'Alexanderplatz à Berlin.
Le corps a été retrouvé dans les ruines d'une églie non loin de l'Alexanderplatz à Berlin. — John Macdougall AFP/Archives

Un Israélien a été retrouvé battu à mort dimanche dans les ruines d'une église de Berlin, a annoncé l'ambassade d'Israël en Allemagne, la police berlinoise indiquant que l'identification n'était pas achevée.

L'homme, découvert par des passants dimanche vers 6h20 (4h20 GMT) dans les ruines de l'église du cloître franciscain, dans le centre de Berlin, «est un citoyen israélien», a affirmé l'ambassade dans un communiqué.

«Le nom de la victime ne sera pas rendu public pour le moment », « par respect pour ses proches», a ajouté l'ambassade, qui n'a précisé ni son âge ni sa profession, ni la source de son information.

La police berlinoise a de son côté expliqué à l'AFP que «les mesures d'identification» de cet homme «n'étaient pas encore closes», se refusant à confirmer ou démentir sa nationalité.

«La gravité des blessures» de la victime complique l’identification du corps

Un passeport israélien a été retrouvé sur la dépouille mais les enquêteurs jugent ce document insuffisant, «la gravité des blessures» de la victime interdisant toute comparaison entre son visage détruit et une photo d'identité.

Les enquêteurs sont toujours à la recherche de témoins susceptibles d'être passés près des vestiges de cette église du XIVe siècle, proche de la mairie de Berlin et de l'Alexanderplatz et détruite lors de la Seconde guerre mondiale.

Le quotidien populaire Bild affirme que la victime avait 22 ans et portait un pantalon de survêtement. La police n'a pas commenté ces informations, et rien n'a filtré des mobiles de l'agression ou de l'existence d'éventuels suspects.