VIDEO. Etats-Unis: Un policier blanc abat de huit balles un homme noir

ETATS-UNIS Le policier a tiré dans le dos d'un homme qui prenait la fuite sans arme...

P.B. avec AFP

— 

Le policier Michael Slager a été inculpé pour le meurtre de Walter Scott.
Le policier Michael Slager a été inculpé pour le meurtre de Walter Scott. — CAPTURE POST AND COURIER

Cette fois-ci, la tragédie a été filmée. Et les images, diffusées par plusieurs médias américains, incriminent le policier Michael Slager, inculpé mardi pour le meurtre de Walter Scott, un Afro-Américain de 50 ans.

Selon le maire de Charleston, Keith Summey, la vidéo, filmée par un passant, a joué «un rôle central» dans l'inculpation du policier. «Quand vous êtes en tort, vous êtes en tort», a précisé l'élu.

La victime abattue par des tirs dans le dos

Appelant des renforts, le policier a affirmé que le suspect s'était emparé de son taser. Mais sur la vidéo, on voit la fin de la lutte et un objet, qui pourrait être le taser, tombe au sol. Scott s'enfuit ensuite en courant. L'officier sort alors son arme fait feu à huit reprise, sans sommation, touchant la victime dans le dos. Il s'approche ensuite et menotte l'homme au sol. Peu après, il revient et semble laisser tomber un objet (sans doute le taser) près de la victime.

«Avec préméditation»

Dans le mandat d'arrêt visant le policier et que l'AFP s'est procuré, il est indiqué que «Thomas Slager (...) a illégalement et avec préméditation tué la victime».

Cet incident risque de raviver les tensions raciales aux Etats-Unis. La mort début août à Ferguson (Missouri) d'un jeune Noir non armé, tué par un policier blanc, avait provoqué des manifestations dans tout le pays pour dénoncer les violences policières à l'encontre des Noirs. Le policier de Ferguson n'a finalement pas été poursuivi en justice, faute de preuves, mais le département de la Justice a publié un rapport accablant sur les pratiques racistes coutumières de la police et des responsables de la municipalité.