Vidéo : Des consommateurs dénoncent des publicités déguisées d’une application Youtube

POLEMIQUE Moins de deux mois après son lancement aux États-Unis, l'application YouTube Kids est déjà dans le collimateur des parents...

F.P. avec AFP
— 
Dans cette vidéo de la chaîne Mc Donalds, présente sur YouTube Kids, des ennemis se réconcilient autour d'un Big Mac.
Dans cette vidéo de la chaîne Mc Donalds, présente sur YouTube Kids, des ennemis se réconcilient autour d'un Big Mac. — Capture d'écran / Youtube

Une coalition d'associations de consommateurs et de groupes de défense des enfants a demandé mardi au régulateur américain de se pencher sur la nouvelle application YouTube Kids, dédiée aux plus jeunes, affirmant qu'elle délivrait trop de publicités déguisées.

«Des pratiques qui n’auraient jamais été permises sur une chaîne de télévision»

Les vidéos sur YouTube Kids «mélangent des publicités et d'autres contenus d'une manière qui est trompeuse pour les enfants et qui ne serait pas permise sur les chaînes de télévision», explique une lettre envoyée par neuf organisations à la Federal Trade Commission.

L'application mobile, annoncée en février par Google, est censée proposer uniquement du contenu adapté aux enfants. Pourtant, on y trouve aussi des chaînes officielles de marques (Barbie, Fisher Price, Mc Donald's...) avec des contenus marketing adaptés aux enfants, note Le Figaro.

Le quotidien cite ainsi une vidéo dans laquelle d'éternels ennemis tels que Mario et Bowser ou Les Schtroumpfs et Gargamel se réconcilient en partageant un Big Mac. .

«Un procédé injuste pour les enfants»

«Ce type de mélanges entre des contenus pour les enfants et de la publicité n'est plus autorisé à la télévision depuis longtemps parce que ce procédé est particulièrement injuste pour les enfants», ajoute la lettre envoyée par les neuf organisations à la Federal Trade Commission. Et le fait que les enfants voient ces vidéos sur une tablette ou un smartphone plutôt que sur un écran de télévision ne rend pas cette pratique moins injuste».

YouTube a rétorqué que ces inquiétudes étaient exagérées: «Nous avons travaillé avec de nombreux partenaires et des groupes de défense des enfants pour développer YouTube Kids», a rappelé le groupe dans un communiqué.

«Si nous sommes toujours ouverts à des commentaires pour améliorer notre application, nous n'avons pas été contactés directement par les signataires de cette lettre et nous sommes fortement en désaccord avec leurs affirmations, notamment celles selon laquelle aucune application gratuite pour les enfants, soutenue par la publicité, ne sera jamais acceptable. Nous ne sommes pas d'accord et pensons que de beaux contenus ne devraient pas être réservés aux seules familles qui peuvent se les payer», a ajouté YouTube.

«Des vidéos tournées vers l’apprentissage», selon Youtube

Lors du lancement de l'application, YouTube avait mis en avant le fait que celle-ci était conçue pour être facile d'utilisation avec des contenus vidéos, des chaînes et des playlists tournées vers l'apprentissage.

L'application permet un contrôle parental et propose un compte à rebours qui limite à l'heure choisie par les parents la possibilité de consulter les vidéos et de faire des recherches, avait aussi souligné le site de vidéos.