Chili: Les inondations font plus de 100 disparus, éruption volcanique et feux de forêt menacent

CHILI La présidente, Michelle Bachelet, a ordonné le déploiement de milliers de soldats et de policiers dans le nord du pays...

M.C. avec AFP

— 

Des habitants cheminent sur une route inondée à Diego de Almagro, à 1.000 km au nord de Santiago du Chili, le 29 mars 2015.
Des habitants cheminent sur une route inondée à Diego de Almagro, à 1.000 km au nord de Santiago du Chili, le 29 mars 2015. — FELIPE TRUEBA/EFE/SIPA

Le bilan ne cesse de s'aggraver. Les inondations et glissements de terrain exceptionnels qui touchent le nord aride du Chili auraient fait 25 morts, 125 disparus et près de 30.000 sinistrés, selon un nouveau décompte officiel. Environ 2.700 de ces sinistrés sont accueillis dans des logements d'urgence.

C'est la région d'Atacama, à 800 km au nord de Santiago, qui a été la plus touchée avec 17 coulées de boue simultanées, tandis que de fortes pluies ont fait fondre la neige de la Cordillère des Andes, selon les autorités. Les secouristes recherchent, à l'aide de chiens, d'éventuels survivants dans les monceaux de boue.

Eruption volcanique et feux de forêt

La présidente, Michelle Bachelet, a annulé sa participation au Sommet des Amériques la semaine prochaine à Panama et ordonné le déploiement de milliers de soldats et de policiers dans la région. Elle est retournée sur place samedi, déclarant: «Nous sommes ici avec vous, nous le sommes depuis le début, et nous allons reconstruire».

Outre ces inondations, le Chili est confronté à d'autres désastres. D'une part, le volcan Villarrica, situé dans le sud du Chili, qui a connu une brève mais spectaculaire éruption début mars. L'alerte orange reste en vigueur, et une zone d'exclusion de cinq kilomètres a été maintenue autour du volcan. D'autre part, le sud du Chili a aussi été touché ces dernières semaines par de violents feux de forêts, qui ont consumé des dizaines de milliers d'hectares.