Nucléaire iranien: Zarif exhorte les grandes puissances à «saisir le moment»

© 2015 AFP

— 

La chef de la diplomatie européenne Federica Mogherini et le ministre des Affaires étrangères iranien Mohammad Javad Zarif à Lausanne, le 31 mars 2015
La chef de la diplomatie européenne Federica Mogherini et le ministre des Affaires étrangères iranien Mohammad Javad Zarif à Lausanne, le 31 mars 2015 — FABRICE COFFRINI AFP

Le chef de la diplomatie iranienne Mohammad Javad Zarif a exhorté mercredi les grandes puissances à «saisir le moment» pour parvenir à un accord sur le nucléaire, soulignant que cette occasion ne se répèterait peut-être pas.

«Il est temps pour nos partenaires dans la négociation de saisir le moment et l'opportunité (d'un accord) qui ne se répètera peut-être pas», a déclaré M. Zarif à des journalistes, alors que les tractations s'éternisent depuis une semaine à Lausanne.

«Nos amis doivent décider s'ils veulent discuter avec l'Iran sur la base du respect ou s'ils veulent continuer sur la base de la pression», a-t-il poursuivi, pressant les grandes puissances de «choisir une nouvelle voie face au peuple iranien».

Les pays du 5+1 (Etats-Unis, Grande-Bretagne, Russie, Chine, France et Allemagne) et Téhéran tentent, dans la douleur, de parvenir à une accord d'étape sur le nucléaire iranien, qui plombe les relations internationales depuis douze ans.

«Sur de nombreuses questions, nous avons trouvé des solutions, mais il y a plusieurs points sur lesquels il y a des hauts et des bas... Nous discutons en même temps avec six pays qui ont des intérêts différents, des positions différentes, des relations différentes avec la République islamique, ils ont parfois (entre eux) des différences de vue», a-t-il fait valoir.