Une enquête ouverte sur deux avions d'Emirates et d'Etihad

AVIATION Les deux avions se sont trop rapprochés durant leur survol de l’Inde…

A.Ch. avec AFP

— 

Illustration d'un avion Emirates
Illustration d'un avion Emirates — Tony Gutierrez/AP/SIPA

Le ciel est sous surveillance. Ce mercredi, une enquête a été ouverte après que deux avions d'Emirates et d'Etihad se sont croisés à une proche distance dans l'espace aérien indien, ont indiqué les deux compagnies des Emirats arabes unis.

VIDEO. Crash d'un A320: Les compagnies Emirates et Etihad imposent la règle de «deux dans le cockpit»

Le vol EK706 d'Emirates en provenance des Seychelles avait été impliqué le 29 mars «dans un incident de trafic aérien dans le ciel de Bombay» en Inde, a indiqué un porte-parole d’Emirates. Mais la compagnie de Dubaï a aussi insisté sur le fait que cet incident n'a constitué à aucun moment une menace pour son avion et les passagers à bord.

Changement de route en raison du conflit au Yémen

La compagnie Etihad, basée à Abou Dhabi, a également affirmé qu'à aucun moment la sécurité des deux avions n'avait été menacée, grâce au système anti-collision dont ses avions sont équipés. «Ce système permet par tous les temps de garder une (certaine distance) entre les avions en vol», a déclaré un porte-parole de la compagnie. «Etihad Airways rejette avec force l'affirmation que la sécurité de son vol EY622 reliant Abou Dhabi aux Seychelles ait été menacée», a-t-il ajouté.

Les deux compagnies ont assuré coopérer pleinement avec les enquêteurs des autorités de l'aviation civile. En raison du conflit au Yémen, les deux compagnies ont changé l'itinéraire de leurs liaisons avec les Seychelles en empruntant une route passant par l'espace aérien d'Oman et celui de l'Inde.