Turquie: Vingt-deux militants d'extrême gauche arrêtés après la prise d'otage meurtrière d'Istanbul

POLICE Mardi, deux militants ont pris en otage un procureur, qui est décédé des suites de ses blessures...

20 Minutes avec AFP

— 

Des impacts de balles sont visibles sur une fenêtre du tribunal d'Istanbul après la prise d'otage qui a coûté la vie à un procureur et à ses deux agresseurs, le 31 mars 2015
Des impacts de balles sont visibles sur une fenêtre du tribunal d'Istanbul après la prise d'otage qui a coûté la vie à un procureur et à ses deux agresseurs, le 31 mars 2015 — Ozan Kose AFP

La police turque a interpellé mercredi une vingtaine de proches du groupe clandestin d'extrême gauche à l'origine de la prise d'otage qui s'est soldée la veille par la mort d'un magistrat et des deux militants qui le retenaient, ont rapporté les médias.

Le coup de filet des forces de l'ordre s'est déroulé dans la ville d'Antalya (sud) et a visé 22 étudiants soupçonnés de liens avec le Parti/Front révolutionnaire de libération du peuple (DHKP-C), qui a revendiqué la prise d'otage de mardi.