VIDEO. Fusillade à la NSA: L'homme abattu, habillé en femme, identifié par le FBI

ETATS-UNIS Deux hommes se sont introduits dans le quartier hyper-sécurisé de la NSA mardi...

20 Minutes avec AFP

— 

Un policier arrêté devant l'entrée de la NSA où deux hommmes se sont introduits en voiture: l'un est mort, l'autre blessé.
Un policier arrêté devant l'entrée de la NSA où deux hommmes se sont introduits en voiture: l'un est mort, l'autre blessé. — Patrick Semansky/AP/SIPA

Le FBI a identifié mardi l'homme travesti tué la veille après une apparente tentative d'intrusion en voiture dans le quartier général hyper-sécurisé de la NSA, près de Washington.

L'autre occupant de la voiture pas identifié

Ricky Shawatza Hall, 27 ans, a été tué dans une fusillade, alors qu'il se trouvait avec un autre homme dans un 4x4 de ville (SUV) qui ne s'est pas arrêté malgré les ordres de la police de l'agence de surveillance, aux portes de celle-ci. L'autre occupant de la voiture, qui n'a pas été identifié, a été blessé et est hospitalisé, selon le FBI. Les deux hommes étaient habillés en femme mais ils ne cherchaient pas «à se déguiser» pour tromper les autorités, a précisé la police fédérale.

 

Le véhicule était volé

Certains médias ont émis l'hypothèse que les deux hommes avaient pris par erreur la bretelle de sortie menant à l'entrée de la NSA, puis avaient refusé de s'arrêter en s'approchant du poste de contrôle en raison de la présence de drogue dans le véhicule. Selon la police locale, le véhicule dans lequel se trouvaient les deux hommes avait été signalé volé par son propriétaire le matin même. Le propriétaire, un homme de 60 ans, a déclaré avoir rencontré les deux hommes dans la grande ville proche de Baltimore (Maryland, est des Etats-Unis).

Il s'était rendu avec eux dans un motel près de la NSA, à Elkridge, où il avait pris une chambre avec ses deux passagers à 7h30 (15h30 heure de Paris) lundi matin. Une heure plus tard, les deux hommes ont quitté la chambre à son insu et pris la voiture, avant de prendre la direction de la NSA toute proche et de déclencher la fusillade mortelle, selon la police.