Brown affirme que des erreurs ont été commises en Irak

— 

M. Blair, qui fêtait dimanche ses 54 ans, n'a pas précisé sous quelle forme, ni quel jour il annoncerait ce départ qui deviendra effectif fin juin ou début juillet. Il devrait voir son ministre de l'Economie et des Finances Gordon Brown lui succéder automatiquement à Downing Street, sans élections anticipées.
M. Blair, qui fêtait dimanche ses 54 ans, n'a pas précisé sous quelle forme, ni quel jour il annoncerait ce départ qui deviendra effectif fin juin ou début juillet. Il devrait voir son ministre de l'Economie et des Finances Gordon Brown lui succéder automatiquement à Downing Street, sans élections anticipées. — Peter Byrne AFP/Pool/Archives
Gordon Brown, le ministre britannique des Finances, a annoncé vendredi être candidat à la succession du Premier ministre Tony Blair qui quittera le pouvoir le 27 juin. Un rôle qu'il habite déjà, reconnaissant vendredi que des erreurs avaient été commises en Irak, quitte à froisser Tony Blair qui lui vait pourtant apporté son soutien plus tôt dans la journée. «Je pense qu'il a ce qu'il faut pour diriger le parti travailliste et le pays avec distinction. Il a un talent extraordinaire et rare, et c'est formidable s'il est mis au service de la nation, comme cela peut l'être maintenant», a déclaré le Premier ministre sortant.

Ministre des Finances reconnu, Gordon Brown n’aura néanmoins pas la tâche facile, le Parti travailliste faisant actuellement face à une crise de popularité sans précédent.