Pour l'Afrique, Sarkozy associe immigration et développement

©2007 20 minutes

— 

Pour Sarkozy, « une politique de développement ambitieuse » en Afrique permettrait une « immigration maîtrisée ». Or, ces deux thèmes ne sont pas liés selon Philippe Hugon, chercheur à l'Iris : « Les projets de codéveloppement sont indispensables, mais ils ne réduisent pas la migration. Ils ont tendance à l'accentuer. Ceux qui migrent ne sont pas les plus pauvres. Plus on augmente les revenus, plus on favorise l'immigration. » Et des pays, comme le Sénégal, ont une tradition migratoire que d'autres, plus pauvres, n'ont pas. L'ex-Premier ministre et opposant ivoirien, Alassane Ouattara, compte sur Sarkozy « pour la modernisation des relations » entre la France et l'Afrique. Jean-Pierre Bemba, chef de l'opposition de la République démocratique du Congo, espère une rupture « vers plus de démocratie et pour la bonne gouvernance ».

Côte d'Ivoire La France compte quelque 3 500 soldats français de l'opération Licorne en Côte d'Ivoire. Coupé en deux depuis septembre 2002, le pays semble toutefois sur la voie de la réconciliation depuis la signature d'un accord le 4 mars.