Attaque terroriste à Tunis: Ce que l’on sait de l’attaque au musée Bardo qui a fait dix-neuf morts

DECRYPTAGE «20 Minutes» fait le point sur l’attaque terroriste qui a frappé le musée du Bardo de Tunis (Tunisie), causant la mort de dix-neuf personnes dont dix-sept touristes...

Vincent Vantighem

— 

Des forces de sécurité tunisiennes près du musée du Bardo à Tunis le 18 mars 2015
Des forces de sécurité tunisiennes près du musée du Bardo à Tunis le 18 mars 2015 — Fethi Belaid AFP

Paris, Copenhague et maintenant Tunis. Une attaque terroriste a eu lieu, ce mercredi, au sein du prestigieux musée du Bardo à Tunis (Tunisie) où de nombreux touristes étaient présents. 20 Minutes fait le point sur la situation…

Suivez en direct les événements qui se déroulent à Tunis

Quel est le bilan?

Selon le premier ministre tunisien, l’attaque terroriste au musée du Bardo a causé la mort de dix-neuf personnes dont dix-sept touristes étrangers. Ils venaient d'Italie, de Pologne, d'Espagne et d'Allemagne, toujours selon les autorités tunisiennes. Les deux victimes tunisiennes sont un policier et un civil. En outre, les deux assaillants ont été tués. Au total, ce sont donc 21 personnes qui ont trouvé la mort dans cette attaque. Il y aurait également quatre blessés français. Un numéro d’urgence vient d’être mis en place par le ministère des Affaires étrangères. Il s’agit du 01.43.17.56.46.


Comment s'est déroulé l'assaut?

Selon les dernières informations, les policiers anti-terroristes tunisiens ont donné l’assaut, vers 15h30, pour tenter de déloger les assaillants qui seraient au nombre de deux ou trois. Deux assaillants ont été tués ainsi qu’un policier lors de cet assaut.

Que sait-on des assaillants?

Au nombre de deux ou trois, les terroristes sont arrivés mercredi midi au musée du Bardo vêtus de tenues militaires. Ils auraient profité de l’affluence touristique pour se glisser derrière un bus et pénétrer dans le musée à l’insu des gardiens. Ils disposaient selon le ministère de l’Intérieur de kalachnikov et de grenades qu’ils n’auraient pas hésité à utiliser rapidement. Des témoins interrogés précisent ainsi que des touristes ont été tués à «bout portant». L’attaque n’a pas été revendiquée pour le moment mais plusieurs spécialistes des mouvements djihadistes indiquent qu'Al-Qaida au Maghreb islamique (Aqmi) avait lancé un appel au djihad en Tunisie ce mercredi.

Combien de touristes se trouvaient à l'intérieur?

Selon les premiers éléments, il y avait environ 200 touristes qui visitaient le musée quand les terroristes ont mené leur attaque.

Les terroristes visaient-ils l’Assemblée nationale toute proche?

Difficile à dire pour l’instant. Le musée du Bardo se situe dans l’enceinte même de l’Assemblée nationale qui auditionnait justement, ce mercredi, les forces anti-terroristes dans le cadre de la préparation d’un projet de loi. Dès les premiers coups de feu entendus, les députés tunisiens ont été isolés et mis en sécurité dans le hall du bâtiment. Aucun d’entre eux n’a été blessé.

Le musée du Bardo est-il un lieu choisi au hasard?

Le musée de Tunis est l’un des plus célèbres d’Afrique. Selon l’historien Thomas Snegaroff, les terroristes ne l’auraient pas choisi au hasard car il abrite de nombreuses œuvres pré-islamiques que les terroristes, notamment Daesh, souhaitent détruire comme ils l’ont fait récemment à Mossoul en Irak.

Eclairage: Visitez le musée du Bardo avec 20 Minutes

Le Bardo est également un lieu bien connu de la contestation tunisienne. Durant l’été 2013, c’est ce lieu que l’opposition avait choisi pour tenir ses réunions réclamant le départ du pouvoir des islamistes d’Ennahdha.