Le Parlement échoue à faire tomber Olmert

ISRAEL Le Premier ministre affronte une fronde contre lui...

— 

Le Parlement israélien a rejeté lundi à une forte majorité trois motions de censure contre le gouvernement du Premier ministre Ehud Olmert, sévèrement critiqué dans un rapport officiel pour sa gestion de la guerre au Liban l'été dernier contre le Hezbollah.

Ces motions de censure, déposées respectivement par le Likoud (opposition de droite), l'Union nationale-Parti national religieux (extrême droite) et le Meretz (gauche laïque), ont été rejetées par trois votes successifs.

La motion du Likoud a été rejetée par 61 voix, contre 26 et 9 abstentions. La Knesset compte 120 membres, dont une vingtaine étaient absents.

La motion du Meretz a été rejetée par 62 voix, contre 28 et 6 abstentions, et celle de l'Union nationale-Parti national religieux par 61 voix, contre 28 et 9 abstentions.

Il ressort de ces votes qu'au moins 16 députés sur les 78 membres de la coalition ont soit voté pour, soit se sont abstenus, soit été absents lors du vote, révélant le malaise causé au sein de la majorité par le rapport sur les ratés de la guerre au Liban.