VIDEO. Navire de guerre japonais: Plongée autour de l'épave du plus puissant cuirassé de l'histoire

HISTOIRE Canons, aile d'avion et hélice recouverts de coraux et de rouille sur les images du cuirassé japonais découvert il y a une semaine au large des Philippines par le co-fondateur de Microsoft...

O. G. avec AFP

— 

Sur cette photo de Paul G. Allen, qui a découvert l'épave du navire de guerre datant de la deuxième guerre mondiale, on découvre une hélice du cuirassé recouvert de coraux et de rouille. Lancer le diaporama
Sur cette photo de Paul G. Allen, qui a découvert l'épave du navire de guerre datant de la deuxième guerre mondiale, on découvre une hélice du cuirassé recouvert de coraux et de rouille. — AFP

Soixante-dix ans après, les poissons slaloment entre les hélices, canons et ancre. Des images spectaculaires de l'épave du plus puissant cuirassé de l'Histoire, un navire japonais coulé en 1944 par l'US Navy, ont été révélées vendredi pour la première fois après sa découverte au début du mois au large des Philippines.

Une épave découverte par le co-fondateur de Microsoft

Sur les images, transmises par un mini sous-marin plongé à 1.000 mètres de profondeur en mer de Sibuyan, surgissent de gigantesques canons, des hélices, une coque déchirée par une torpille, une catapulte pour avions et une aile d'avion. L'épave du Musashi a été localisée il y a 8 jours par Paul Allen, richissime co-fondateur de Microsoft dont le yacht Octopus, consacré à l'exploration et à la recherche scientifique, sillonne les mers du globe.

 

L'un des plus grands navires de guerre du monde

Le navire japonais, l'un des plus grands et des plus sophistiqués bâtiments de guerre jamais construits, a sombré au coeur de l'archipel philippin, théâtre d'une des grandes batailles de la guerre du Pacifique. «Nous pensons que nous allons transmettre au monde quelque chose d'important. Quelque chose qui nous renseigne sur le passé et sur ce qui s'est produit», a déclaré Yannick Olson, capitaine de l'Octopus.

1.000 personnes noyées dans le naufrage

L'épave, dispersée et en partie enfouie dans le sol sous-marin au milieu d'un champ de débris, est aussi le tombeau de plus de 1.000 membres de l'équipage. Sur la vidéo postée sur le site internet de Paul Allen, aucun reste humain n'est cependant visible.

Hélices et ancre recouverts de coraux

La coque ouverte, les hélices et l'ancre de ce cuirassé de 263 mètres de long ainsi que des grosses pièces d'artillerie rongées par la rouille sont recouvertes de bernacles et de coraux légèrement colorés. On voit aussi une anguille grise rampant sur les restes de la catapulte pour avions, qui porte encore des instructions écrites en japonais, tandis que deux poissons roses patrouillent à l'extérieur de la coque. Sur sa proue, le sceau du chrysanthème impérial nippon est encore un peu visible.

 
Sur cette photo du cuirassé Musashi, dont l'épave a été découverte début mars par le co-fondateur de Microsoft, on distingue une ancre recouverte de rouille et d'algues. - AFP

 

 

 

«Il semble assez clair que le navire n'a pas sombré en un seul morceau, la destruction a été totale», a déclaré Yannick Olson. Scott Matthews, commentateur des images, a indiqué que l'exploration du champ de débris, qui s'étend sur 440 mètres carrés, avait pris deux semaines à l'expédition de Paul Allen.

Le navire avait la réputation d'être insubmersible...

Le gouvernement philippin a déclaré la semaine dernière qu'il assurerait le contrôle de l'épave et coordonnerait son exploration avec l'équipe de Paul Allen. A l'instar des autres navires japonais de la Seconde guerre mondiale qui gisent sous les eaux des Philippines, le cuirassé restera là où il est. Le Musashi a été le dernier navire de guerre construit pour l'armée impériale japonaise par les chantiers navals de Mistusbishi Heavy à Nagasaki, entre le 29 mars 1938 et le 5 août 1942. Il avait la réputation d'être insubmersible.

Visite guidée en vidéo...