Orly: Un Boeing gabonais saisi pour dette impayée

JUSTICE Suite à un litige commercial, un avion de l'état du Gabon est immobilisé depuis deux semaines...

20 Minutes avec agences

— 

L'aéroport d'Orly près de Paris
L'aéroport d'Orly près de Paris — Eric Feferberg AFP

Un Boeing 777 de la République du Gabon est immobilisé depuis deux semaines à l'aéroport parisien d'Orly, saisi en raison d'un litige commercial avec un sous-traitant. Un huissier se serait ainsi présenté avec un avocat du créancier le 25 février dernier pour procéder à la saisie, l'appareil étant, depuis, immobilisé.

Propriété de l'État gabonais, le Boeing doit dès lors rester rivé sur le tarmac, en attendant une décision de la justice française. Une audience s'est d'ailleurs tenue, ce mardi, à Créteil, mais le tribunal «s'est déclaré incompétent», et a donc renvoyé l'affaire à celui d'Évry.

Huit millions de dollars en jeu

La date de cette prochaine audience n'a, elle, pas été précisée, et «la saisie conservatoire» de l'appareil est, de fait, maintenue par les juges.

Un avion privé de la famille Ben Ali a été saisi à l'aéroport du Bourget

Pour rappel, c'est une société suisse, spécialisée dans la mise à disposition d'avions pour transport de VIP, qui est à l'origine de cette procédure. Elle réclame à la République du Gabon une somme avoisinant les huit millions de dollars. Celle-ci s'était tournée vers le tribunal d'instance d'Ivry-sur-Seine pour demander la saisie de l'appareil.