Japon: Le pays jette de la viande de baleine bourrée de pesticides

SANTE Des tests ont révelé la présence de substances chimiques, au taux bien plus élevé que la moyenne autorisée ...

20 Minutes avec agences

— 

Photo, diffusée le 18 novembre 2014, d'une baleine sur le pont d'un bateau de l'institut de recherche sur les cétacés, dans l'Antarctique
Photo, diffusée le 18 novembre 2014, d'une baleine sur le pont d'un bateau de l'institut de recherche sur les cétacés, dans l'Antarctique — Institute of Cetacean Research Institut de recherche sur les cétacés

Le ministère de la santé du Japon a annoncé, ce mercredi, avoir dû jeter de la viande de baleine importée de Norvège (1), après la découverte d'un taux de pesticides deux fois supérieur au niveau autorisé.

Confirmant les informations des organisations écologistes, parmi lesquelles l'Agence d'investigation environnementale et l'ONG Animal Welfare Institute (AWI), le gouvernement nippon a expliqué que les tests conduits sur la viande scandinave ont révélé à deux reprises, l'an passé, la présence de 0,2 ppm (partie par million) d'aldrine et de dieldrine combinés, ainsi que de 0,07 ppm de chlordane, alors que le Japon autorise des niveaux respectifs maximum de 0,1 ppm et 0,05 ppm. Interdites ou strictement réglementées dans les pays industrialisés, ces substances chimiques, qui persistent longtemps dans l'environnement et s'accumulent dans les tissus adipeux, sont jugées extrêmement dangereuses pour la santé.

«De notre point de vue, manger de la viande de baleine ne présente aucun danger»

Si le Japon n'a pas décidé de suspendre ou même de réduire les importations norvégiennes, en hausse ces dernières années, le ministère de la Santé a ordonné de se débarrasser de toute la viande analysée au cours de ces deux opérations de prélèvement.

De son côté, l'Autorité norvégienne de sécurité alimentaire a assuré que ses propres examens ne montraient «que de faibles taux» de pesticides. «De notre point de vue, manger de la viande de baleine ne présente aucun danger», affirme ainsi Grethe Bynes, en charge des exportations et importations au sein de la structure. 

 

(1) La Norvège est, avec l'Islande, le seul pays au monde à autoriser la chasse à la baleine. Malgré une consommation de moins en moins importante, le Japon pratique aussi la chasse mais officiellement à des fins scientifiques, même si une grande partie de la chair finit ensuite sur les étals des marchés.