Les trois lycéennes britanniques parties en Syrie ont financé leur voyage avec des bijoux de famille

TERRORISME Le patron de la lutte antiterroriste à Scotland Yard l’a affirmé, ce mercredi, devant une commission parlementaire…

Vincent Vantighem

— 

La police britannique a diffusé des photos des trois adolescentes, alors qu'elles s'apprêtaient à prendre l'avion à l'aéroport de Gatwick, mardi 17 février.
La police britannique a diffusé des photos des trois adolescentes, alors qu'elles s'apprêtaient à prendre l'avion à l'aéroport de Gatwick, mardi 17 février. — Capture d'écran ./ Twitter

Les familles sont sceptiques. Mais d’après le patron de Scotland Yard, c’est en revendant des bijoux de famille que les trois lycéennes britanniques de 15 et 16 ans ont financé leur voyage pour la Syrie.

Daesh: Le départ de trois adolescentes ébranle le Royaume-Uni

Révélée le 17 février, le voyage pour la Syrie de ces trois jeunes filles avait ébranlé la Grande-Bretagne, confrontée comme d’autres pays en Europe, à un afflux de départ pour rejoindre les rangs de Daesh, l’organisation terroriste.

Une liste de courses griffonnée

Auditionné par une commission parlementaire, Mark Rowley, patron de la lutte anti-terroriste à Scotland Yard, a expliqué que les trois adolescentes avaient dépensé plus de 1.000 livres (1.400 euros) en liquide pour se payer leurs billets d'avions vers la Turquie.

«Nous pensons qu'elles se sont procuré ces sommes grâce au vol des bijoux de l'un des membres de la famille», a-t-il souligné. Toutefois des membres de leurs familles ont estimé qu'elles devaient avoir trouvé un financement supplémentaire ailleurs, les bijoux disparus n'ayant selon eux pas une grande valeur. «Nous n'avons pas perdu des bijoux d'une valeur de 2000 livres» a déclaré Renu Begum, sœur  de l’une d’entre elles, à la chaîne de TV ITV News.

Selon les informations recueillies par The Gardian, une liste de courses aurait également été découverte au domicile de l’une d’entre elles. Griffonnée sur une page d’agenda, elle affichait notamment un épilateur, du maquillage, des chaussettes et un téléphone.