Etats-Unis: L'Utah pourrait rétablir la peine capitale par peloton d'exécution

ETATS-UNIS L'état mormon pourrait redevenir le seul état américain à recourir à une telle pratique d'exécution...

20 Minutes avec agences

— 

Photo prise en 2000 de la «Chambre de la mort» de la prison de Huntsville (Texas) où les exécutions par injection létale ont lieu.
Photo prise en 2000 de la «Chambre de la mort» de la prison de Huntsville (Texas) où les exécutions par injection létale ont lieu. — PAUL BUCK / AFP

L'Utah (sud-ouest des Etats-Unis), pourrait devenir le seul Etat américain à recourir de nouveau à des pelotons d'exécution pour les condamnés à mort. Les sénateurs de l'état mormon viennent, en effet, d'approuver par 18 voix contre 10, ce mardi, un projet de loi en ce sens.

>> A lire également: Un condamné à mort fusillé presque en direct sur Twitter

En cas de ratification du texte par le gouverneur Gary Herbert, le recours à des pelotons d'exécution redeviendrait dès lors une réalité, dans le seul cas où les produits d'injection létale utilisés habituellement devaient à manquer. Une situation survenue à plusieurs reprises ces dernières années dans plusieurs Etats américains.

Une alternative humaine et rapide aux injections létales

Le gouverneur, un Républicain, n'a cependant pas encore fait savoir s'il comptait signer le projet de loi, initié par un autre républicain, Paul Ray, qui a fait valoir que les pelotons d'exécutions constituaient «une alternative humaine et rapide» aux injections létales.

La Cour Suprême des Etats-Unis doit, quant à elle, se prononcer le mois prochain sur la constitutionnalité des injections, moyen le plus utilisé pour l'exécution des condamnations à mort dans le pays, mais de plus en plus controversé. En 2008, elle avait jugé que celles-ci étaient constitutionnelles. Mais cela sans compter sur les pénuries de produits d'injection qui ont amené, à plusieurs reprises, certains centres pénitentiaires à utiliser des combinaisons expérimentales ayant causé des agonies douloureuses et lentes de condamnés à mort.