Affaire des emails privés: Pourquoi les messages d'Hillary Clinton créent une telle polémique?

Etats-Unis L'ancienne secrétaire d'Etat américaine doit tenir une conférence sur ses mails ce mardi à New York...

Ag. C. avec AFP

— 

L'ex-première dame et ex-secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton, le 11 septembre 2012 à Washington
L'ex-première dame et ex-secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton, le 11 septembre 2012 à Washington — Saul Loeb AFP

Au coeur d'une polémique depuis une semaine, Hillary Clinton va enfin sortir de son silence. L'ancienne secrétaire d'Etat américaine, mise en cause pour avoir utilisé une adresse mail personnelle au lieu d'une adresse gouvernementale lorsqu'elle était à la tête de la diplomatie américaine, de 2009 à 2013, doit s'exprimer sur le sujet ce mardi, en marge d'une conférence de presse à l'ONU. Vu de France, difficile de comprendre les raisons d'un tel battage médiatique pour une simple adresse mail... Explications.

>> A lire aussi : Hillary Clinton pourrait avoir violé la loi en utilisant son mail personnel

Accusée de cacher des courriers

L'affaire a été révélée la semaine dernière par le New York Times. Tout est parti d'une requête du président de la commission d'enquête sur l'attaque contre le consulat américain de Benghazi, le républicain Trey Gowdy. Ce dernier a affirmé aux journalistes que le département d'Etat n'avait pas pu lui fournir la correspondance d'Hillary Clinton, concernant Benghazi, car cette dernière utilisait uniquement une adresse personnelle. Depuis, les Républicains accusent Hillary Clinton de vouloir se soustraire à l'enquête parlementaire sur les attaques de Benghazi, en 2012, dans laquelle quatre Américains sont morts. En décembre, Hillary Clinton a toutefois transmis 50.000 pages imprimées de courriers au département d'Etat, pour archivage. «Je veux que les gens voient mes courriers. J'ai demandé au département d'Etat de les publier. Ils m'ont dit qu'ils allaient les examiner pour les publier au plus vite», s'est-elle défendue sur Twitter.

 

Une loi rend l'archivage obligatoire 

En plus de la question de la sécurité informatique, l'utilisation d'une adresse mail personnelle constitue un obstacle à l'archivage. Depuis 2014, la loi américaine rend obligatoire l'archivage par les Archives nationales de toute correspondance professionnelle de l'administration. Toute communication échangée depuis une adresse privée doit aussi être transmise vers l'adresse gouvernementale afin d'être conservée. En enfreignant cette règle (qui à l'époque n'était pas entrée en vigueur), Hillary Clinton pourrait avoir violé la loi, ce qu'a refusé de confirmer la Maison Blanche, selon le New York Times. Dans une interview à CBS News, Barack Obama, qui assure ne pas avoir été informé plus tôt de cette affaire, affirme que la politique de son administration est «d'encourager la transparence.» Des élus républicains ont déposé une assignation pour obtenir tous les courriers d'Hillary Clinton à l'époque où elle était secrétaire d'Etat.

>> A lire aussi : Vous allez peut-être pouvoir lire les courriels de Hillary Clinton

Soigner son image en vue des présidentielles

Pressentie pour briguer l'investiture démocrate en vue de la présidentielle de 2016, Hillary Clinton est attendue au tournant par les Républicains. Alors qu'elle s'apprête à lancer sa campagne le mois prochain, selon les informations du Guardian, et qu'elle ne s'est pas exprimée devant des journalistes depuis septembre dernier, sa conférence de presse est l'occasion de mettre un terme à une polémique qui pourrait bien entacher son image. Selon Buzzfeed.com, depuis que la polémique sur ses emails a éclaté, les commentaires Facebook à son égard sont désormais en majorité négatifs.