Drogues: 101 nouvelles substances recensées en Europe en 2014

SANTE La semaine dernière, un rapport s'inquiètait de la multiplication des nouvelles drogues...

20 Minutes avec agences

— 

Illustration d'éphédrine et autres drogues.
Illustration d'éphédrine et autres drogues. — Arnulfo Franco/AP/SIPA

Une centaine de nouvelles drogues ont été recensées en Europe l'an dernier. Un nouveau record. Rendu public par l'Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (OEDT) Lisbonne, le chiffre, s'inscrit, selon un communiqué, dans une «tendance à la hausse» observée depuis 2010.

«Au total, 101 nouvelles substances ont été signalées au système d'alerte rapide de l'Union européenne en 2014 (contre 81 en 2013), poursuivant une tendance à la hausse» observée depuis 2010, précise l'OEDT.

 

Belgique: Superman, la pilule qui tue

Plus de 450 substances sous surveillance

Ce nombre de nouvelles drogues, recensées en une année dans 28 états membres de l'Union européenne, (ainsi qu'en Turquie et en Norvège) «porte à plus de 450 le nombre total de substances surveillées par l'agence». Selon le communiqué, plus de la moitié d'entre elles auraient été identifiées au cours des trois dernières années.

En 2014, la liste de ces nouvelles substances est encore une fois dominée par les «cathinones de synthèse» (31 substances) et les «cannabinoïdes de synthèse» (30 substances), soit des substituts légaux de stimulants et de cannabis.

3,1 tonnes de drogues saisies en 6 ans

Mardi dernier, l'ODET, rattaché à l'ONU, s'était inquiété dans son rapport annuel de la multiplication des nouvelles drogues élaborées pour contourner les interdictions, pointant un «problème de plus en plus grave» de santé publique dans le monde.

Alors pour lutter contre le trafic de ces nouvelles drogues, l'observatoire a fait savoir que le nombre de saisies augmentait chaque année. En Europe, il a été multiplié par sept entre 2008 et 2013, portant le nombre de saisies à 47.000, équivalent à 3,1 tonnes de substances.

Les nouvelles drogues, «défis de la décennie» pour l'Europe