Darfour : la CPI lance deux mandats d'arrêt

©2006 20 minutes

— 

La Cour pénale internationale (CPI) a lancé hier des mandats d'arrêt contre un secrétaire d'Etat soudanais et un chef milicien pour leur implication présumée dans des crimes au Darfour. Ahmed Haroun et Ali Kosheib sont visés par 51 chefs d'accusation, notamment des meurtres, tortures et viols. « Tous deux vont devoir faire face à la justice et ils le savent », a déclaré le procureur de la CPI, Luis Moreno-Ocampo. Mais le Soudan a rejeté ces mandats d'arrêt, fidèle à sa position de principe niant toute compétence à la CPI.