«Rien ne prouve que mon fils soit "Jihadi John"», affirme son père

DJIHADISME Jassem Emwazi a accordé une interview à un journal koweïtien...

C.B. avec AFP

— 

«Djihadi John» dans la vidéo de décapitation de James Foley en août 2014.
«Djihadi John» dans la vidéo de décapitation de James Foley en août 2014. — Image de propagande Daesh

Le bourreau de Daesh est-il Mohammed Emwazi, surnommé «Jihadi John»? Pour son père Jassem, rien n’est moins sûr: «Il n'y a rien qui prouve ce qui circule dans les médias, en particulier via des clips vidéo, que l'accusé est mon fils Mohammed», a-t-il assuré dans une interview publiée mercredi au Koweït.

Le quotidien koweïtien Al-Qabas a affirmé avoir rencontré le père de Mohammed Emwazi dans un endroit tenu secret et qu'il s'agit de la première interview de ce genre depuis la diffusion d'accusations selon lesquelles son fils est l'homme qui a tué plusieurs otages occidentaux.

«Beaucoup de ces rumeurs sont fausses»

«J'ai un message pour le peuple koweïtien: beaucoup de ces rumeurs sont fausses», a dit Jassem Emwazi, ajoutant: «Comme je pense que certains y croient, j'ai demandé à un avocat de me défendre et de prouver (...) que ce qui est dit est faux». L'avocat Salem al-Hashash a indiqué qu'il engagerait dimanche prochain des poursuites contre tous ceux qui ont lancé des accusations contre Emwazi père et sa famille.

Il a précisé que son client avait été interrogé pendant trois heures au ministère koweïtien de l'Intérieur et qu'il avait été laissé libre. Un avocat a également été désigné en Grande-Bretagne pour défendre les membres de la famille Emwazi, a-t-il ajouté, alors que de nombreuses informations sur «Jihadi John» ont été publiées depuis la semaine dernière par des journaux londoniens.

Citoyen britannique né au Koweït, Mohammed Emwazi a été identifié par plusieurs médias et experts internationaux comme étant «Jihadi John», cet homme toujours vêtu de noir, masqué et le couteau à la main, apparaissant sur des vidéos de décapitations d'otages occidentaux et devenu l'incarnation de la cruauté de l'EI en Syrie et en Irak.