Libye: Des islamistes s'emparent de deux champs pétroliers

TERRORISME Le personnel avait été évacué début février...

20 Minutes avec AFP

— 

Incendie d'un dépôt pétrolier en Libye, en juillet 2014
Incendie d'un dépôt pétrolier en Libye, en juillet 2014 — Mahmud Turkia AFP

La bataille pour l'or noir libyen continue. Des islamistes radicaux se sont emparés mardi de deux champs pétroliers situés dans le centre du pays, a déclaré à l'AFP le porte-parole des gardes des installations pétrolières.

«Des extrémistes ont pris le contrôle des champs d'Al-Bahi et Al-Mabrouk et sont en route pour prendre le champ d'Al-Dahra, après le retrait de la force qui était chargée de surveiller ces sites, faute de munitions», a déclaré le colonel Ali Al-Hassi.

Des sites à l'arrêt

Les sites d'al-Mabrouk et al-Bahi situés à quelque 200 km au sud de Syrte (environ 500 km à l'est de Tripoli) sont à l'arrêt depuis plusieurs semaines, en raison des violences et du fonctionnement ralenti des terminaux d'exportation.

Le personnel des deux sites a été évacué après une première attaque début février qui avait fait au moins 11 morts. Cette attaque qui n'avait pas été revendiquée a été attribuée également par les gardes des installations pétrolières à des islamistes radicaux.