Enchères: Andy Warhol, superstar du marché de l'art

ECONOMIE Le montant des œuvres de l'artiste vendues aux enchères l'an dernier dans le monde a atteint 569 millions de dollars...

20 Minutes avec agences
— 
Autoportrait d'Andy Warhol lors d'une vente aux enchères chez Christie's à New York le 31 octobre 2014
Autoportrait d'Andy Warhol lors d'une vente aux enchères chez Christie's à New York le 31 octobre 2014 — Don Emmert AFP

L'Américain Andy Warhol devance très largement Pablo Picasso au classement des artistes les plus bankables des ventes aux enchères d'art. Selon le classement réalisé par Artprice (leader mondial des données sur ce secteur) où figurent cinq Européens, trois Américains et deux Chinois, le montant des œuvres du créateur du Pop Art vendues aux enchères l'an dernier dans le monde a atteint 569 millions de dollars (hors frais) soit 501 millions d'euros au cours actuel.

«Grand gagnant», Warhol réalise «le meilleur produit des ventes aux enchères de tous les temps», écrasant donc Picasso est ses 375 millions dollars. Le Britannique Francis Bacon est en 3e position (270 millions), suivi par l'Allemand Gerhard Richter (254 millions), l'Américain Marc Rothko (249 millions) et Claude Monet (222 millions).

New York en pole position

Et selon ce rapport, New York s'impose comme la capitale mondiale de l'art, surtout contemporain: le chiffre d'affaires de la Grosse Pomme (4,6 milliards de dollars) représente près d'un cinquième de celui des ventes publiques d'art dans le monde.

S'appuyant sur plusieurs artistes britanniques fortement cotés (Francis Bacon, William Turner), Londres est en revanche leader pour les grands classiques, de Pierre Paul Rubens à Juan Gris. A elles deux, les capitales contrôlent la moitié du chiffre d'affaires mondial (7,5 milliards de dollars). Pékin (2,6 mds) et Hong Kong (906 millions) se classant en 3e et 4e positions.

2014 a été une année record pour les enchères d'œuvres d'art

Quant à Paris, elle reste la première place d'enchères en Europe continentale avec un chiffre d'affaires de 425 millions de dollars (374 millions euros), mais elle est talonnée par Shanghai (422 millions dollars) et enregistre un taux d'invendus particulièrement élevés (45,4%).

A noter que 2014 a été une année exceptionnelle pour les enchères d'œuvres d'art dans le monde avec un chiffre d'affaires historique en hausse de 26% sur un an et un nombre record de ventes supérieures à un million de dollars. La Chine conserve de peu sa première place devant les Etats-Unis, dans un marché tiré par la multiplication des musées. En effet, selon le rapport, il s'est créé plus de musées entre 2000 et 2015 que durant tout le 19e et le 20e siècles et il s'ouvre dans la grande Asie, un musée par jour.