Le rapport sur la guerre du Liban pousse Olmert vers la sortie

— 

La commission d'enquête gouvernementale israélienne publie lundi son rapport intérimaire sur les ratés de la guerre au Liban, dont les conclusions distillées par les médias sont très sévères pour le Premier ministre israélien, Ehud Olmert.
La commission d'enquête gouvernementale israélienne publie lundi son rapport intérimaire sur les ratés de la guerre au Liban, dont les conclusions distillées par les médias sont très sévères pour le Premier ministre israélien, Ehud Olmert. — Jack Guez AFP

Le ministre israélien sans portefeuille Eytan Cabel a annoncé mardi sa démission du gouvernement d'Ehud Olmert, mis en cause par la publication d'un rapport sur la guerre du Liban de l'été 2006.

«A la suite de la publication de ce rapport, je ne peux pas rester dans un gouvernement dirigé par Ehud Olmert», a affirmé Eytan Cabel en proclamant que le Premier ministre qui «a perdu la confiance de la population doit démissionner immédiatement».

«Effet domino»

Eytan Cabel est le premier des ministres du gouvernement d'Ehud Olmert à quitter ses fonctions au lendemain de la publication du rapport. Selon le commentateur de la radio militaire, ce départ pourrait avoir un «effet domino» sur les autres ministres alors que l'opinion publique selon les sondages, les médias et l'opposition de gauche et de droite exigent la démission d’Ehud Olmert et du ministre de la Défense Amir Peretz.

Ehud Olmert a été accusé d'«échec sévère» dans le rapport de la commission d'enquête sur les ratés de la guerre au Liban rendu public lundi.