La ville de New-York bientôt ensevelie sous les eaux?

METEO Un rapport sur le changement climatique assure que la température pourrait grimper de sept degrés d’ici 2100…

Vincent Vantighem

— 

Image du film Le jour d'après de Roland Emmerich.
Image du film Le jour d'après de Roland Emmerich. — 20th Century Fox/AP/SIPA

La statue de la Liberté va-t-elle prendre un bain de pieds? C’est ce qui risque d’arriver d’ici 2100 si aucune mesure pour lutter contre le réchauffement climatique n’est prise. Selon un rapport annuel sur le changement climatique –dont Le Monde a publié des extraits ce lundi– la température de la «Grosse Pomme» pourrait en effet grimper de 7 degrés d’ici la fin du siècle et les eaux monter de 1,82 mètre si rien n’est fait.

Réalisée par des scientifiques, des experts et des infrastructures spécialisées dans le management des risques, l’étude vise à faire une projection à propos des effets du réchauffement climatique sur la ville la plus peuplée des Etats-Unis avec 8,4 millions d’habitants. Avec une conclusion radicale: en 2080, il fera aussi chaud à New-York qu’à Norfolk (Virginie), située pourtant 580 kilomètres plus au sud.

Des crues centennales tous les huit ans

Bien évidemment, les experts lient la montée des températures avec celle des eaux. Dès 2020, le niveau des eaux pourrait grimper de 10 à 20 cm pour atteindre carrément 1,82 mètre en 2100. Si les projections se réalisent, ce que l’on appelle les crues centennales, c’est-à-dire dont la probabilité est d’arriver une fois tous les cent ans, deviendraient alors possibles tous les huit ans.

«La tâche à accomplir est énorme, a reconnu Bill de Blasio, le maire de New-York cité par Le Monde. C’est pourquoi notre engagement est sans précédent, avec un vaste plan afin de réduire les émissions de CO2 de 80% d’ici 2050.» La statue de la Liberté le remercie.