Attaques à Copenhague: L’enregistrement sonore de la fusillade dans le café

TERRORISME Dans ce document, on peut entendre la voix de la militante des Femen qui intervenait au moment de l'attaque, interrompue par des dizaines de coups de feu...

M.C.

— 

Des enquêteurs se sont rendus sur les lieux du centre culturel à Copenhague, où une fusillade a fait au moins un mort le 14 février 2015
Des enquêteurs se sont rendus sur les lieux du centre culturel à Copenhague, où une fusillade a fait au moins un mort le 14 février 2015 — Claus Bjorn Larsen AFP

On entend le son de la voix d’Inna Shevchenko, la militante ukrainienne des Femen qui parlait au moment où un homme a ouvert le feu sur le centre culturel de Copenhague. Puis le bruit des balles. L’enregistrement de la fusillade de samedi, diffusé par la BBC, atteste de la violence de l’attaque, qui a coûté la vie à un homme et a blessé trois autres personnes.

On entend clairement la voix d’Inna Shevchenko, qui quelques secondes avant l’attentat, déclare: «A chaque fois que l’on parle de leur activité (les caricaturistes), il y aura toujours quelqu’un qui dira: "Oui, c’est la liberté d’expression, mais…" Le point important c’est ce "mais". Pourquoi dit-on toujours "mais", quand…» Puis, des dizaines de coups de feu retentissent pendant une vingtaine de secondes, avec au fond le bruit des tables et des chaises bousculées à l’intérieur du café.

«Des balles sont passées à travers les portes et tout le monde s'est jeté à terre», avait témoigné l'ambassadeur de France au Danemark, François Zimeray, qui se trouvait sur place. L’auteur présumé de la tuerie, âgé de 22 ans, a été abattu par les forces de l’ordre dimanche.