Italie: Malgré des menaces à la kalachnikov, les garde-côtes sauvent des milliers d'immigrés

LIBYE Le chaos en Libye accentue l'afflux de clandestins, pour la plupart en provenance d'Afrique sub-saharienne...

M.C. avec AFP

— 

Des migrants en provenance de Libye, secourus par la marine italienne, débarquent en Sicile le 15 février 2015.
Des migrants en provenance de Libye, secourus par la marine italienne, débarquent en Sicile le 15 février 2015. — Francesco Malavolta/AP/SIPA

2.164 immigrés provenant de Libye ont été secourus dimanche entre les côtes libyennes et l'île italienne de Lampedusa à bord de douze canots de fortune, ont indiqué les médias, citant les services de secours italiens.

Les opérations, à quelques dizaines de milles marins de la Libye, effectuées par des unités italiennes avec l'appui de cargos, ont permis de recueillir sains et saufs tous les passagers de ces douze bateaux.

Les garde-côtes italiens menacés par les passeurs

Plus tôt, quatre passeurs armés de kalashnikovs avaient menacé un navire des garde-côtes italiens, qui venait de recueillir des migrants à bord, à environ 80km au large de la Libye. Trois des hommes ont sauté à bord du canot vide pour repartir avec l'embarcation qu'avaient utilisé les migrants.

Selon le site de la chaîne TGCom24, 520 migrants se trouvaient dimanche soir à bord du bâtiment Orione de la Marine militaire italienne, plus de 900 autres ont été récupérés par des vedettes des garde-côtes et des patrouilleurs de la police des finances italienne, et les autres par divers cargos qui s'étaient déroutés dans la zone.

Le chaos en Libye accentue l'afflux d'immigrés, pour la plupart en provenance d'Afrique sub-saharienne, vers l'Italie. Ils sont embarqués sur des canots pneumatiques ou de vieux bateaux par des passeurs sans scrupule.