Irak: Les Etats-Unis rapprochent les sauveteurs de pilotes des zones de bombardements

MONDE Une mesure de nature à rassurer ses alliés après l'exécution d'un jeune pilote jordanien capturé par Daesh...

M.C. avec AFP

— 

Capture d'écran de la télévision jordanienne qui montre un avion décollant d'Amman pour lancer des frappes aériennes sur Daesh, le 5 février 2015.
Capture d'écran de la télévision jordanienne qui montre un avion décollant d'Amman pour lancer des frappes aériennes sur Daesh, le 5 février 2015. — JORDANIAN TV / AFP

Objectif: réduire les délais de sauvetage. Washington a positionné dans le nord de l'Irak des équipes spécialisées dans la recherche et le sauvetage de pilotes, pour les rapprocher des zones de bombardements. Une mesure de nature à rassurer ses alliés après l'exécution d'un jeune pilote jordanien par Daesh. Maaz al-Kassasbeh avait été capturé le 24 décembre par les djihadistes après l'accident de son avion, puis brûlé vif.

Cette décision doit permettre de réduire le temps mis pour atteindre des pilotes éventuellement tombés dans une zone détenue par le groupe djihadiste Daesh. Jusque-là, les équipes de recherche et de sauvetage américaines étaient basées au Koweït.

Les Emirats Arabes Unis réclamaient des Osprey dans le nord de l'Irak

La coalition anti-EI emmenée par les Etats-Unis compte de nombreux pays arabes, comme l'Arabie saoudite et la Jordanie, qui mènent des frappes aériennes en Syrie depuis le mois de septembre. Les Emirats Arabes Unis, qui avaient suspendu fin décembre leur participation aux frappes contre le groupe Etat islamique, réclamaient que les Etats-Unis déploient des Osprey, appareils mi-hélicoptères mi-avions, dans le nord de l'Irak. Ils refusaient que leurs pilotes participent aux opérations tant que ce déploiement n'avait pas été effectué, selon le New York Times.

Au moment de l'annonce des Etats-Unis, des avions américains escortaient jeudi des appareils jordaniens au-dessus de la Syrie pour mener des frappes de représailles contre Daesh. Des F-16 et des F-22 américains protégeaient des avions de chasse jordaniens lors d'une mission pendant que des avions américains de ravitaillement en carburant et de surveillance apportaient un soutien supplémentaire, a expliqué un responsable de la Défense.