Un «expert en armes chimiques» de Daesh tué en Irak

20 Minutes avec AFP

— 

Un «expert en armes chimiques» du groupe Etat islamique (EI, ou Daesh) a été tué dans un bombardement allié samedi dernier près de Mossoul en Irak, a annoncé vendredi dans un communiqué le commandement militaire américain au Moyen-Orient (Centcom).

«Abou Malik était un expert en armes chimiques qui avait travaillé dans une usine de production d'armes chimiques de Saddam Hussein», avant de rejoindre Al-Qaïda puis l'EI, a indiqué le Centcom. Sa mort devrait «diminuer la capacité de l'EI à potentiellement fabriquer» des armes chimiques, selon le communiqué.