Antiterrorisme: «Un combat existentiel», dit Laurent Fabius

DISCOURS Le ministre des Affaires étrangères l’a martelé ce mardi en marge d’une visite au Koweït…

20 Minutes avec AFP

— 

Le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius (à droite), en discussion avec  l'ambassadeur français au Koweït, Christian Nakhle, le 27 janvier 2015, lors de l'inauguration d'une une usine de désalinisation à al-Zour, dans le sud de l'émirat.
Le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius (à droite), en discussion avec l'ambassadeur français au Koweït, Christian Nakhle, le 27 janvier 2015, lors de l'inauguration d'une une usine de désalinisation à al-Zour, dans le sud de l'émirat. — AFP

Laurent Fabius, ministre français des Affaires étrangères, en visite au Koweït, a déclaré mardi que le combat antiterroriste devait impérativement être gagné car «c'est un combat existentiel». Lors d'une conférence de presse au Koweït, Laurent Fabius a qualifié de «mensonges» et de «forfaitures» les discours et les violences « au nom de la religion ».

«Personne ne peut tuer au nom d’une religion»

«Ce sont des gens qui veulent tout simplement détruire tous ceux qui ne pensent pas comme eux, y compris d'ailleurs» parmi les musulmans, a-t-il dit.

«Personne ne peut tuer au nom d'une religion», a poursuivi le ministre, affirmant: «Lorsque nous combattons, le Koweït et la France contre le terrorisme, en fait nous voulons combattre ces gens qui sont non seulement des menteurs, mais aussi des assassins».

«Ce sont les musulmans que nous protégeons car ce sont les musulmans les premières victimes des terroristes», a-t-il dit, ajoutant: «C'est un combat que nous devons absolument gagner, parce que c'est un combat existentiel».

Première visite de Laurent Fabius depuis les attaques contre Charlie Hebdo

Il s'agit de la première visite de Laurent Fabius dans un pays musulman depuis l'attaque le 7 janvier contre Charlie Hebdo, qui a fait 12 morts, et la publication par ce journal satirique de caricatures du prophète Mahomet, qui a suscité une vague de manifestations dans le monde musulman. Plus tôt, Laurent Fabius avait évoqué les relations bilatérales, affirmant que la France et le Koweït sont « complémentaires » et travailleront «de plus en plus ensemble» dans l'avenir.

«Le Koweït est un investisseur très important en France et nous souhaitons investir de plus en plus dans votre pays», a dit Laurent Fabius lors de l'inauguration de l'usine de dessalement des eaux d'Al-Zour, au sud de Koweït City. Evoquant le nombre croissant de touristes koweïtiens qui viennent en France, le ministre a déclaré avoir « pris la décision que désormais, tous les visas seront délivrés en 48 heures». «Il n'y aura pas d'endroit dans le monde où les visas seront délivrés plus rapidement qu'ici», a-t-il ajouté.

Arrivé tôt mardi matin, Laurent Fabius devait être reçu par l'émir du Koweït, cheikh Sabah al-Ahmed Al-Sabah, et les plus hauts responsables du gouvernement.