VIDEO. Crash d'un F-16 en Espagne: L'un des dix blessés français est mort

ACCIDENT Le nouveau bilan s'établit à 11 décès dans le crash de l’avion F-16 grec lundi soir en Espagne, dont neuf Français. Une enquête a été ouverte à Paris…

20 Minutes avec AFP

— 

De la fumée s'élève de la base militaire de Los Llanos après le crash d'un avion militaire grec F-16, le 26 janvier 2015 à Albacete, en Espagne
De la fumée s'élève de la base militaire de Los Llanos après le crash d'un avion militaire grec F-16, le 26 janvier 2015 à Albacete, en Espagne — Josema Moreno AFP

Le bilan de l’accident de l’avion F-16 grec, lundi soir à Albacete en Espagne s’est alourdi ce mardi matin avec l’annonce de la mort d’un des dix blessés français. Neuf militaires français sont décédés dans ce crash.  Une enquête a été ouverte à Paris, annonce ce mardi après-midi une source judiciaire.

L'accident s'est produit lundi vers 15h, heure locale, lors d'un entraînement sur la base aérienne de Los Llanos dans la province d'Albacete (environ 250 km au sud-est de Madrid). Au moment du décollage, l'avion «a perdu de sa puissance et s'est écrasé sur l'aire de stationnement», heurtant cinq appareils qui s'y trouvaient, selon le ministère espagnol de la Défense. Le crash a tué sur le coup huit Français et deux Grecs, a annoncé lundi soir le ministère espagnol de la Défense.

Le nouveau bilan, après l'annonce de la mort d'un des dix blessés français, est de onze décès dont neuf Français. Le neuvième militaire français décédé des suites de ses blessures avait été transféré à l'hôpital de la Paz à Madrid, a précisé Manuel Vazquez, porte-parole du ministère. 

Toujours cinq Français parmi les blessés graves

Neuf autres Français, ainsi que onze Italiens, ont été blessés dans l'accident. Parmi les Français, cinq se trouvent toujours «dans un état grave mais stable», trois à l'hôpital de la Paz, et deux à l'hôpital d'Albacete, proche de la base de Los Llanos où s'est produit l'accident, à quelque 250 km au sud-est de Madrid. Les quatre autres ont pu quitter l'hôpital.

Un blessé italien reste aussi dans un état grave mais stable à l'hôpital madrilène. « Cinq autres devraient quitter l'hôpital de Hellin à Albacete dans les prochaines heures », a ajouté le porte-parole. Les cinq autres Italiens ont déjà pu sortir.

Une enquête en cours

Les enquêteurs tentent d'établir les causes de la catastrophe qui s'est produite lorsque le F-16 de l'armée de l'air grecque a subi une perte de puissance du moteur lundi après-midi, s'écrasant sur des appareils français et italiens sur un des parkings de la base.