Egypte: Quinze personnes tuées dans des affrontements entre islamistes et policiers

VIOLENCES Un policier fait partie des victimes...  

N.Beu. avec AFP

— 

Des manifestants égyptiens au Caire, le 25 janvier 2015, jour du quatrième anniversaire de la révolution qui a conduit au départ de Hosni Moubarrak.
Des manifestants égyptiens au Caire, le 25 janvier 2015, jour du quatrième anniversaire de la révolution qui a conduit au départ de Hosni Moubarrak. — Hassan Mohamed/AP/SIPA

Quinze personnes, dont un policier, ont été tuées dimanche en Egypte, alors que manifestants islamistes et forces de l'ordre s'affrontaient à l'occasion du quatrième anniversaire de la révolte de 2011 qui chassa Hosni Moubarak du pouvoir, selon des responsables.

Treize manifestants islamistes ont été tués dans des affrontements avec la police à travers la capitale égyptienne, et un quatorzième a été tué dans la ville d'Alexandrie (nord), a indiqué le ministère de la Santé. Un policier a été tué et 11 ont été blessés, selon le ministère de l'Intérieur. Au total, 150 personnes ont été arrêtées en marge des rassemblements.

Pour marquer l'anniversaire du soulèvement populaire de 2011, les partisans du président islamiste Mohamed Morsi, renversé par les militaires en juillet 2013, avaient appelé à manifester contre l'actuel chef de l'Etat, Abdel Fattah al-Sissi. Dans le centre du Caire, la police a tiré à la chevrotine et fait usage de gaz lacrymogènes pour disperser des centaines de manifestants qui scandaient des slogans hostiles aux islamistes et aux nouvelles autorités et tentaient de rejoindre la place Tahrir, l'épicentre de la révolte de 2011.