Des Tchétchènes, soupçonnés de préparer un attentat, arrêtés à Paris

FRANCE Ils voulaient «tirer dans le tas» lors de la marché républicaine du 11 janvier à Paris...

Marion Pignot

— 

Une femme brandit une pancarte "Je suis Charlie" lors de la marche républicaine à Paris le 11 janvier 2015
Une femme brandit une pancarte "Je suis Charlie" lors de la marche républicaine à Paris le 11 janvier 2015 — Loic Venance AFP

D'après Le Parisien, une douzaine de personnes d'origine tchétchène ont été arrêtées en région parisienne et placées en garde à vue, dimanche 11 janvier, alors que se déroulait la marche républicaine en hommage aux victimes des attentats parisiens. 

Ce groupe de« radicaux islamistes venus du Caucase intéressait les enquêteurs» depuis plusieurs semaines, apprend-on dans les colonnes du Figaro, qui évoque, lui, la garde à vue de huit Tchétchènes. Les forces de l'ordre parquet de Paris auraient agi de manière préventive alors que, lors d'écoutes menées la semaine des attentats de Paris, ces individus auraient affirmé vouloir «tirer dans le tas» lors du rassemblement populaire de ce 11 janvier.  

Pas de lien avec Coulibaly

«A l'issue des interrogatoires, la grande majorité de ces personnes ont été libérées», précise Le Parisien. Sauf trois hommes qui ont été mis en examen pour «association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste».

D'après les deux quotidiens, des perquisitions ont été menées aux domiciles des suspects mais aucun lien n'aurait été établi avec les attentats commis par les frères Kouachi et Amedy Coulibaly. Ni avec les cinq Russes d'origine tchétchène arrêtés, à Béziers lundi soir, en possession d'importantes quantités d'explosifs